natperfume.com
Infos Mode

Africa Fashion Up révèle son vainqueur et les nouveaux talents de la mode africaine


Vendredi 17 septembre, l’Hôtel Salomon de Rotschild, organisait la première édition d’Africa Fashion Up, « la première grande manifestation consacrée à la mode africaine contemporaine », un événement qui réunissait plus de 400 invités et mettait sous les projecteurs une dizaine de créateurs des quatre coins du continent africain.

Emmanuel Okoro, vainqueur de la première édition Africa Fashion Up – Bruno Lévy

Imaginé par la mannequin franco-ivoirienne Valérie Ka, via sa structure Share Africa (déjà à l’origine de différents événements dont les Soirées de l’Innovation, la Machine à Rêves, le Forum Digital), l’événement bénéficiait d’un partenariat de haut-vol en recevant le soutien de la maison Balenciaga.
 
Grand gagnant de la première édition, et vainqueur du titre de « grand designer 2021 Africa Fashion Up », le créateur nigérian Emmanuel Okoro présentait via sa marque, Emmy Kasbit, sa collection printemps-été 2022, riche en couleurs, graphismes et coupes architecturales et dont les techniques de tissage reprennent les techniques traditionnelles d’Afrique de l’Ouest. 

Déjà vainqueur en 2018 du Fashion Focus Fund Prize à la Fashion Week de Lagos (Nigéria), le créateur présentait une série de silhouettes aux tonalités crème citronnée, déclinant trenchs en tissu Akwete, un mélange de rafia et coton, tailleurs, costumes et tuniques aux chemises croppées, l’ensemble accompagné de bobs et casquettes dans les mêmes couleurs. 

Le label Pelebe imaginé par Zak Koné

Gagnant de la première édition, il bénéficiera d’un mentorat de la maison Balenciaga pendant six mois, et sera accompagné par l’école HEC pour son développement business. quatre autres lauréats ayant également défilé, jouiront des mêmes récompenses. 
 
Parmi eux, l’ivoirien Zac Koné, formé auprès de plusieurs couturiers d’Abidjan, présentait son label Pelebe à travers six tenues choisies. Une mode qui revendique un style africain glamour, déclinant tuniques et robes aux imprimés graphiques. Aussi en vue, la marque Erre Fashion, composée des deux créatrices sud-africaines Natasha Jaume et Carina Louw mettait en avant une collection de robes d’été et de soirées aux emmanchures bouffantes se dévoilant dans des couleurs chatoyantes de fuschia, rouge et jaune électrique.
 
Sélectionnés en amont de l’événement parmi une quarantaine de candidatures, les jeunes lauréats ont été choisis par un jury composé, entre autres, de la directrice du magazine Brune, Marie Jeanne Thomas, de Vanessa Moungar, responsable de la diversité chez LVMH, d’Annick Lejeune, responsable de la direction commerciale chez L’Oréal, de la créatrice Thula Sindi, sacrée designer sud-africaine de l’année en 2012 et de la maison Balenciaga.

La marque Erre Fashion

Réunissant pour sa première édition de nombreux partenaires – de Balenciaga à Sisley en passant par HEC, Business France, CIAN (organisation patronale rassemblant les entreprises investies en Afrique) ou le Campus des Maquilleurs, l’événement Africa Fashion Up devrait connaître de nouvelles éditions dès l’année prochaine. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Tory Burch dépoussière l’image des Quakers

info mode

Cet été, la mode parisienne défilera en physique

info mode

Balenciaga, pré-collection Hiver 2021: comme une envie de voyage

info mode