natperfume.com
Infos Mode

Cartier inaugure un décor éphémère pendant la rénovation de son flagship


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



22 mars 2021

Vus d’ailleurs, les Français ont toujours eu un certain talent pour la rénovation — du moins depuis que les marques de luxe se sont emparées à leur manière du travail de Christo et Jeanne-Claude, célèbres pour leurs emballages de bâtiments, en drapant leurs propres magasins de publicités et d’images pendant les travaux d’aménagement.

Photo : Cartier – Cartier

 
La semaine passée, Cartier a élevé le concept à un niveau supérieur en dévoilant un chef-d’oeuvre de scénographie urbaine devant son flagship historique, dans le centre de Paris.

Située au 13 rue de la Paix, la boutique a été inaugurée par Louis Cartier, le petit-fils du fondateur, en 1899. Elle fait actuellement l’objet d’une rénovation importante, qui durera deux ans et demi avant une réouverture prévue en septembre 2022. Sur cinq étages, il s’agira alors de la plus grande boutique Cartier du monde.

Cartier a passé plus d’un an à développer l’habillage de la structure, avec une équipe de 100 personnes — des architectes, des artistes, des designers, des ingénieurs, des maquettistes, des sculpteurs, des métallurgistes qualifiés et des peintres spécialisés. Tous ont planché sur cet échafaudage d’un nouveau genre, doté d’un espace de promenade à 25 mètres de haut, et construit dans un style qui reprend fidèlement la façade originale.

Photo : Cartier – Cartier

La structure a été conçue pour permettre aux touristes et aux Parisiens d’en savoir plus sur Cartier, sans interrompre la circulation piétonne sur le côté ouest de la rue de la Paix, l’artère qui mène vers la place Vendôme et ses maisons de la haute joaillerie.
 
Imaginée en collaboration avec JC Decaux, la structure est recouverte d’une bâche de 500 mètres carrés, percée de 28 fenêtres décoratives personnalisées avec des monogrammes Cartier en acier doré. Trois rangées de corniches préservent l’harmonie de la façade: le trompe-l’oeil est impressionnant, grâce à la cinquantaine d’éléments décoratifs peints à la main — chapiteaux de colonne, socles, emblèmes et logos.

Christo confiait souvent qu’emballer des bâtiments était pour lui un acte autobiographique; il en va de même pour ce décor urbain de haute voltige. Régulièrement, l’affichage des vitrines changera pour raconter divers éléments de l’histoire de Cartier, en commençant par l’amour de la marque pour la panthère, et l’histoire de son écrin rouge signature.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Après l’édition hybride de son Design Lab, Supima met le cap sur le Festival de Hyères

info mode

By Marie célèbre 20 ans de passion pour la mode et la création

info mode

A 81 ans, le créateur japonais Kenzo Takada meurt des suites du Covid-19

info mode