natperfume.com
Infos Mode

Chez Burberry, les jeux vidéo se mettent au service de la création durable


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



20 oct. 2020

Burberry continue de consolider sa réputation dans le domaine de l’innovation technologique appliquée au luxe, grâce à une nouvelle initiative visant à “révolutionner la création et l’ingénierie de la mode”. Les premiers produits issus de cet outil technologique viennent d’être lancés en magasin, pour la pré-collection d’automne 2020.

Burberry

L’entreprise a conclu un partenariat avec Koffeecup, une agence de production numérique basée à Londres — mais implantée dans le monde entier — spécialisée dans la réalité augmentée, la réalité virtuelle, la réalité étendue et d’autres technologies immersives.

La nouvelle application fusionne jeu vidéo et technologie de création “pour accélérer et simplifier considérablement le processus de placement des motifs sur les vêtements”.

Selon Mark Morris, vice-président senior en charge du e-commerce chez Burberry, l’équipe interne de développement 3D de la marque britannique, qui a conçu les jeux vidéo “B Bounce” et “B Surf”, “s’est rendu compte que la technologie [de Koffeecup] permet de rationaliser une partie du processus de conception du produit”.

Concrètement, comment ça marche ? L’application permet de placer un motif en 2D sur un modèle de produit en volume, “donnant un aperçu immédiat sur le produit fini, tout en nous fournissant un retour d’information instantané et en temps réel”. Selon Burberry, l’utilisation de la 3D, “un outil de base dans le processus de conception des motifs”, est aujourd’hui intégrée dans son modèle de merchandising, et permet d’établir “un processus plus écoresponsable, créatif et efficace”.

L’utilisation de l’application a d’autres effets bénéfiques: elle permet par exemple de réduire de deux tiers la consommation de papier au stade de la conception. Le fait d’obtenir un échantillon précis avec moins d’allers-retours “permet également de réduire les déchets d’usine”.

Pour Thomas Michelou, directeur général de Koffeecup, ce projet “nous a permis de créer une expérience visuelle en temps réel, qui trouve un écho favorable auprès de nos publics créatifs. Nous sommes très enthousiastes quant au potentiel de développement du logiciel. Nous pensons qu’il sera bientôt possible d’y incorporer la réalité artificielle et virtuelle, ce qui nous laisse entrevoir des perspectives de développement passionnantes”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Balmain : Bienvenue au premier rang virtuel

info mode

Confinée à Londres, Mary Katrantzou lance sa nouvelle ligne, Mary Mare

info mode

Verte et couture, la mode de demain dans l’oeil des jeunes créateurs

info mode