natperfume.com
Infos Mode

Chez Chanel, la haute couture évoque l’âge d’or du Palace


Voilà ce qu’on appelle faire preuve d’esprit de synthèse. Chanel a dévoilé mardi midi sa dernière collection haute couture, sous un format inédit : une vidéo élégante, publiée sur Internet, inspirée de la célèbre boîte de nuit Le Palace, le tout en seulement une minute et vingt-deux secondes.

Le mannequin Adut Akech dans la vidéo de présentation de la collection Haute Couture Automne-Hiver 2020-2021 de Chanel – Chanel – Chanel

Tourné avec brio par le célèbre photographe suédois Mikael Jansson, le court métrage est de loin le plus court de la saison parisienne, transposée cette année en événement exclusivement numérique. 33 maisons de couture sont inscrites au calendrier de cette Fashion Week d’un nouveau genre.

“La collection se distingue par un désir d’opulence, d’éclat et de sophistication. J’avais en tête plusieurs princesses excentriques, le genre de femmes que Karl Lagerfeld aimait accompagner aux soirées du Palace”, explique Virginie Viard, la directrice créative de la vénérable maison, dans son programme.

La vidéo de Mikael Jansson capture intelligemment l’ambiance des soirées débridées de la célèbre boîte de nuit, ses fêtes costumées qui attiraient une foule excentrique de jet-setters, qu’ils soient gays ou hétéros, riches ou pauvres — et parmi eux, des dizaines de couturiers, notamment Karl Lagerfeld, un habitué du Palace.

Dans la vidéo, on peut admirer principalement cinq tenues, entrecoupées d’autres silhouettes, portées par deux mannequins seulement : d’abord, la Néerlandaise Rianne von Rompaey, dans une robe décolletée éblouissante, en tweed bouclé brodé, à la fois osée et rock’n’roll. Suivait la sublime Adut Akech, qui portait un pantalon en tweed couleur bougainvillée. Rianne van Rompaey était également très impressionnante dans une robe de soirée à la coupe droite, richement brodée de perles, de sequins et de fleurs métallisées, de simples bottines lacées aux pieds. Adut Akech apparaît également dans une robe froncée de taffetas gris perle, ornée d’une broche byzantine — exactement comme l’aurait dessinée elle-même Mademoiselle Coco.

Le mannequin Rianne von Rompaey dans la vidéo de présentation de la collection Haute Couture Automne-Hiver 2020-2021 de Chanel- Chanel – Chanel

“Je me suis représentée une princesse punk sortant du Palace à l’aube. Avec une robe en taffetas, de longs cheveux, des plumes et beaucoup de bijoux. Cette collection est plus inspirée de Karl Lagerfeld que de Gabrielle Chanel. Karl allait souvent au Palace pour accompagner ces femmes sophistiquées et très habillées, qui étaient aussi profondément excentriques”, raconte Virginie Viard, qui a succédé au couturier allemand l’an dernier.

Rianne van Rompaey conclut la vidéo dans une robe noire décolletée, ornée d’un énorme nœud, portée avec un magnifique pendentif en argent de haute joaillerie, ses cheveux hérissés dans un style punk à la fois chic et épineux — en harmonie complète avec l’ambiance sauvage qui régnait alors au Palace. Le clip capture à merveille l’essence des fins de soirées de la boîte de nuit, quand Mick Jagger, Andy Warhol, Roland Barthes et Jean-Paul Goude se côtoyaient pour applaudir Grace Jones, qui déroulait sa reprise de La Vie en Rose, perchée sur une Harley Davidson dans un nuage de fumée.

Le thème de la collection tranchait frontalement avec le dernier défilé haute couture de Chanel, au mois de janvier, qui faisait référence à l’éducation de Coco dans un couvent austère à Aubazine.

“J’aime travailler comme ça, en allant dans la direction opposée de ce que j’ai fait la dernière fois. Cette fois-ci, je voulais de la complexité, de la sophistication”, explique Virginie Viard, pour qui l’ambiance générale de cette saison pourrait se résumer par cette formule : “un romantisme ultra-rock”.

Mais à cause de la nature même de cette présentation — une vidéo au montage bien rythmé —, il était difficile d’apprécier le savoir-faire des brodeurs partenaires de la maison, comme Lesage et Montex, ou les contributions de Lemarié et Goossens, qui ont embelli les tweeds de paillettes, de cristaux et de pierres. Ce genre de savoir-faire exige un défilé en direct, un format auquel Chanel compte revenir lors de la prochaine saison de prêt-à-porter à Paris, cet automne.

Au total, la collection comporte 30 looks — relativement peu pour un défilé Chanel, mais tout de même impressionnant si l’on tient compte des trois mois de confinement imposés à l’ensemble du secteur. Selon le communiqué publié par la maison, la collection est composée de robes courtes à taille cintrée et de jupes en corolle bruissant aux côtés de robes longues à l’allure très Grand Siècle, rappelant “la noble autorité des héroïnes échappées des tableaux du XIXe siècle”. Des dentelles peintes enrichissent des boléros et des tweeds tissés de rubans argentés. Mais il faudra croire Chanel sur parole, car rien de tout cela n’apparaît dans la très courte vidéo.

Chanel Haute Couture Automne-Hiver 2020-2021 – Chanel – Chanel

Deux jours plus tôt, la maison avait annoncé la couleur dans un spot de 29 secondes réalisé par le documentariste français Loïc Prigent, qui a filmé l’atelier Chanel dans les derniers instants de la préparation de cette collection Automne-Hiver 2020/21. Sur une poignée de porte, on voit un sac Chanel doré, orné de ce slogan : “Please Dare to Disturb” (“Veuillez oser déranger” en VF). Derrière la porte, le personnel de l’atelier du 31 rue Cambon en train de mettre la touche finale aux silhouettes dessinées par Virginie Viard, qui porte d’ailleurs un masque blanc — la première créatrice à arborer un tel accessoire cette saison. À vrai dire, tout l’atelier porte un masque au cours de cet essayage sur le mannequin brésilien Cristina Herrmann, qui figurait elle-même dans la vidéo de présentation de la collection Croisière de Chanel, Balade en Méditerranée.

“Pour moi, la Haute Couture est romantique par essence. Il y a tellement d’amour dans chacune de ces silhouettes…”, confesse Virginie Viard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Les jeunes labels multiplient les initiatives ludiques et créatives

info mode

Pour dévoiler sa Couture, Valentino prépare un programme double au mois de juillet

info mode

Versace prend la parole sur le mouvement Black Lives Matter

info mode