natperfume.com
Infos Mode

Fendi Roma : le panache de la Ville éternelle, en toute rationalité


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



20 juin 2021

L’invitation de Fendi à son défilé Printemps-Été 2022, organisé samedi, véhiculait avec élégance le message de la collection : une ode sophistiquée à la Ville éternelle et à son sens du style, empreint de farniente. 

Fendi – Printemps-Été 2022 – Prêt-à-porter masculin – Milan – Photo: Fendi

 
Silvia Fendi, qui pilote la création des accessoires et du prêt-à-porter masculin, a mis en scène son show vidéo au siège mondial de Fendi, à Rome, au Palazzo della Civiltà Italiana, une merveilleuse expression rationaliste, véritable monument de l’architecture fasciste, célèbre pour ses nombreuses arches. 
 
Plus précisément, au sommet du palazzo : les mannequins défilaient jusqu’au toit, et déambulaient dans le crépuscule, soleil couchant à l’arrière-plan, vêtus de costumes tailleur élégants et de vestes raccourcies. À l’horizon, les monts Albains et Castel Gandolfo, la résidence d’été du pape. 

L’invitation de Silvia Fendi était aussi subtile que ses vêtements — il s’agissait d’une carte de la Ville éternelle, dessinée à la main dans de superbes tons pistache, mauve et mastic, avec le Tibre et le siège de Fendi. La carte a même servi de motif dans la collection, imprimée sur des pantalons de soie et des shorts.

Autre trompe-l’œil astucieux : la créatrice s’est amusée à donner à des shorts en soie l’allures de jupes de centurion, garnies de nombreuses petites poches. Mais rien de littéral dans cette collection ou dans ce défilé ; à vrai dire, certains des meilleurs looks comprenaient des vestes en denim à imprimé animal.

“Ces derniers temps ont profondément modifié notre perception du monde — la mienne est désormais étroitement liée à ce que je vois depuis les arches et les toits de notre bâtiment. Presque comme une vue à vol d’oiseau de Rome… Les couleurs et la perspective changent constamment. Les couleurs du ciel romain au fil de la journée sont si belles, j’ai voulu en faire le point central de cette collection”, explique Silvia Fendi.

Fendi – Printemps-Été 2022 – Prêt-à-porter masculin – Milan – Photo: Fendi

 
À la tombée du jour, 15 jeunes mannequins se sont perchés au bord du toit en marbre. Puis, la nuit venant, les vêtements sont devenus plus ajustés et enveloppants. Des grands imperméables translucides aux cabans en motif camouflage, la collection exudait une énergie électrisante, en forme d’hommage à la ville natale de Silvia Fendi. Celle-ci a présenté des costumes nonchalants, délicatement ajustés, déclinés dans des tons pastels, accessoirisant les looks avec des lunettes de natation et des casquettes.
 
Silvia Fendi a quelques grands succès à son palmarès en matière de sacs à main — c’est elle qui a mis au point le modèle Fendi Baguette, notamment. Rien d’étonnant donc à ce que la créatrice ait imaginé de superbes cabas, recouverts d’une nouvelle version du logo en “F” de la marque, ou encore ce modèle Baguette miniature, accroché à la taille par une fine chaîne métallique. 

Il y avait aussi de superbes porte-documents en cuir bruni, dont un avec une poche extérieure prévue pour une raquette de ping-pong, fruit d’une collaboration avec la marque de vêtements de sport Arena. Un mannequin se promenait même une planche de surf sous le bras — alors qu’à la plage d’Il Buco, très prisée par la jeunesse branchée de Rome, le clapotis des vagues ne permet pas de surfer.

Manifestement, l’équipe de Don Juan réunis par Silvia Fendi adoraient les vêtements qu’ils portaient, et les couvre-chefs : plusieurs d’entre eux arboraient de grands chapeaux mous à larges bords. D’autres portaient des micro-smokings ou des blazers coupés à la poitrine, pour mieux montrer leurs abdominaux saillants.

Lors des deux précédents défilés de Fendi cette année, le directeur créatif de la mode féminine, Kim Jones, avait tiré sa révérence en solo — tant pour la haute couture à Paris que pour le prêt-à-porter à Milan, des événements qui avaient lieu tous deux en vidéo.

Fendi – Printemps-Été 2022 – Prêt-à-porter masculin – Milan

 
À la fin de sa présentation, cette fois-ci, c’est Silvia Fendi qui a salué. Pendant de nombreuses années, elle apparaissait aux côtés de Karl Lagerfeld à la fin de chaque défilé de prêt-à-porter, une tradition qui a pris fin à l’arrivée de Kim Jones.

Si l’apparition de la Signora Fendi est très brève, on sent tout de même la fierté de la créatrice. Enfin, un dernier effet de lumière, saisissant de beauté — les teintes exactes de la collection, projetées sur les arches du palazzo, sous chacune desquelles se tient un mannequin, évidemment vêtu de la couleur correspondante.

En un mot, il s’agit de la plus forte collection de mode masculine de Fendi depuis de nombreuses saisons, et d’un triomphe pour Silvia Fendi, la petite-fille des fondateurs de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Cette année, les BFC Fashion Awards récompenseront les meilleures réponses face à la pandémie

info mode

L’Andam lance sa 32ème édition et augmente sa dotation

info mode

Alber Elbaz à travers dix silhouettes emblématiques

info mode