natperfume.com
Infos Mode

Les jeunes labels multiplient les initiatives ludiques et créatives


Tutoriels ludiques, concours, jeux créatifs… Les jeunes marques rivalisent d’inventivité en ces temps de coronavirus et de confinement pour cultiver et renforcer leurs liens avec leur communauté. Il n’est pas question ici de vendre quoi que ce soit, mais juste de communiquer et de créer du lien. Comme l’illustrent les initiatives lancées, entre autres, par Fête Impériale, Coralie Marabelle et Macon & Lesquoy.

Architecture et botanique sont les thèmes du concours de Fête Impériale – Fi x Marine Lottermoser

Fête Impériale a ainsi lancé un concours de dessin du 24 mars au 5 avril. “Faire une pause, réfléchir, imaginer. Le monde d’après. Parce que nous sommes certains que la créativité est nécessaire et salutaire. Le moment est venu de nous réunir et de partager différemment”, explique sur son compte Instagram la marque de prêt-à-porter féminin lancée en 2015 par Laura Gauthier-Petit.

Le sujet du concours ? “Imaginer le monde d’après, entre architecture et botanique”. Le label a réuni un jury d’amis, dont Serge Carreira (responsable initiative marques émergentes de la Fédération de la haute couture et de la mode), Priscilla Jokhoo (Fédération française du prêt-à-porter féminin), la peintre Rachelle Cunning, Maeva Bessis (directrice de l’incubateur de mode responsable La Caserne) et la mannequin estonienne Hedvig Maigre, qui délibéreront le lundi 6 avril.

Fête Impériale récompensera avec ses propres pièces mode les trois dessins lauréats. Mais comme le souligne la marque, “il ne sera aucunement question de vente, ni de profit”.

“Nous attendons impatiemment vos dessins ! Et surtout, gardons toutes et tous à l’esprit qu’il est maintenant fondamental de penser différemment afin de ressortir de cette période plus soudés que jamais !”, lance encore le label.

A droite, la sculpture éphémère met en scène la créatrice – Coralie Marabelle

On retrouve un peu la même démarche chez Coralie Marabelle. “Si le confinement nous prive de notre liberté de mouvement, de nos proches, de notre travail, il n’aura pas raison de notre créativité”, proclame-t-elle également sur son compte Instagram, en invitant le public à se joindre à elle dans un défi artistique.

L’idée ? Créer soi-même ses “One Minute Sculptures“, concept développé par l’artiste autrichien Erwin Wurm, qui réalise des sculptures éphémères teintées d’humour à mi-chemin entre photographie et performance.

“Pour développer un peu plus notre créativité pendant cette période de confinement, je vous invite à créer votre One Minute Sculpture ! Envoyez-moi votre photo sur Instagram ou à mon adresse email et je la partagerai”, propose la créatrice, qui a lancé sa marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme made in France en 2016 et ouvert une première boutique à Paris en 2018.

“J’envoie deux newsletters par semaine à mes abonnés pour partager mon univers et mon processus créatif en leur proposant diverses initiatives. J’ai par exemple préparé aussi des croquis à colorier. Cela remplace les événements que j’avais développés en boutique, tout en créant un lien très fort avec la communauté. les retours sont très positifs”, nous explique Coralie Marabelle. “Je trouve que l’art a un rôle important à jouer, cela élève l’individu”, souligne-telle.

Le tutoriel du spécialiste des accessoires brodés – Macon & Lesquoy

Spécialisée dans les écussons et accessoires brodés, Macon & Lesquoy propose de son côté un tutoriel pour fabriquer des broches en carton. Toutes les informations seront postées bientôt sur son site et Instagram. Créée en 2009 par Marie Macon et Anne-Laure Lesquoy, la marque française invite ses fans à partager leurs créations sur le Web en taguant @maconetlesquoy et promet “un tirage au sort des gagnants à la fin du confinement”. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Confinée à Rome, Maria Grazia Chiuri se réfugie dans la créativité

info mode

Swarovski nomme son tout premier directeur créatif global

info mode

Pour présenter sa collection, JW Anderson raconte son histoire du confinement

info mode