natperfume.com
Infos Mode

Les premiers trophées de la mode circulaire récompensent huit lauréats


Quels seront les modèles gagnants de la mode de demain? Vendredi 16 octobre, la cérémonie de remise des premiers trophées de la mode circulaire a peut-être donné de premières pistes. Alors que de plus en plus de consommateurs français portent leur attention sur la provenance de leurs vêtements, l’évènement a mis en exergue des innovations stimulantes.

Atelier Je fais moi même de Mondial Tissus – DR

Lille s’est ainsi imposée, le temps d’une soirée, comme la capitale de l’innovation écologique de la mode française. La Métropole Européenne de Lille, qui accueille déjà des évènements comme les Fashion Green Days, a donc voulu créé un véritable rendez-vous, validé par l’ADEME et soutenu par des partenaires institutionnels locaux. Mais l’évènement n’était pas local et les 27 candidats venaient d’horizons très larges.

Huit projets ont été récompensés. Depuis plusieurs semaines, les candidats animent les réseaux sociaux afin de décrocher le prix du public. A ce jeu, Hipli, de Léa Got et Anne-Sophie Raoult, et leur solution de colis réutilisables a séduit le public avec ses colis souples et réutilisables pour les e-commerçants, mais a aussi décroché le trophée espoir de la petite entreprise.

Côté grande entreprise, le Trophée Espoir a été décerné à Mondial Tissus pour son opération “Faire soi-même”, qui permet à ses clients de se former à la couture en groupe et de partager leur expérience.

Ces premiers Trophées de la mode circulaire ont aussi voulu “Booster” des initiatives. Ainsi les Trois Tricoteurs, à savoir Alexandre Bianchi, Sacha Boyadjian et Victor Legrain, ont été récompensés dans la catégorie petite entreprise pour leur projet visant à produire, grâce à une machine innovante, un pull tricoté sous les yeux des clients se rendant dans l’atelier.  Côté grande entreprise, TBS a su se démarquer avec son projet de sneakers réalisées avec une conception circulaire baptisé ReSource.

Laines paysannes a remporté le trophée d’honneur des jeunes entreprises – DR

Avec leur approche favorisant la production locale et valorisant la laine des Pyrénées, la société Laines Paysannes, d’Olivia Bertrand et Paul De Latour, a été récompensée du trophée d’Honneur pour une petite entreprise. C’est 1083, avec son projet d’un jeans consigné 100% polyester recyclé et recyclable, qui est lauréat du trophée d’Honneur dédié aux grandes entreprises (réalisant plus de deux millions de chiffre d’affaires).

Enfin deux trophées Coup de Coeur ont été remis à Hero et ses sweatshirts réalisés en France à partir de matières recyclées et à Greendy Pact, qui propose, pour ses souscripteurs, un service d’échange en ligne de vêtements de seconde-main pour femmes et enfants de 0 à 6 ans.

Toutes les propositions de valeur de ces lauréats ont été passées au filtre d’experts reconnus de la mode, de l’industrie, de l’économie circulaire et de l’investissement responsable. Ces membres du jury sont aussi, pour beaucoup, des partenaires apportant notamment une enveloppe associée au prix (Banque de France et accompagnement Geode, ECOTLC, Showroomprivé), des accompagnements techniques (Qantis,Imaginable for Good, GreenFlex), une aide à la mobilisation de moyens financiers (KissKissBankBank, LITA) et, selon la taille de la société l’incubation ou l’accélération (Utopies, Look Forward by Showroomprivé, Entreprendre.wapi). Autant d’éléments qui doivent permettre aux sociétés ou aux projets récompensés de monter en puissance et de développer leurs atouts identifiés par le jury.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Confinement : ces marques qui réveillent la créativité du public

info mode

À Paris, les regards se tournent vers l’Asie, ses idées, son univers et l’âme séoulite

info mode

Balmain : Bienvenue au premier rang virtuel

info mode