natperfume.com
Infos Mode

Pour l’automne 2021 de Louis Vuitton, Fornasetti s’expose au Louvre


Traduit par

Paul Kaplan

Publié le



11 mars 2021

Louis Vuitton a clôturé mercredi après-midi les dix jours de la semaine de la mode de Paris, avec une collection qui regardait vers le sud — vers l’Italie et son plus grand créateur de motifs, Piero Fornasetti.

 

Né à Milan en 1913, Fornasetti a exercé son art dans de multiples disciplines, mais il est aujourd’hui principalement connu pour ses objets quotidiens d’une grande beauté, souvent inspirés par les maîtres de l’architecture, de la sculpture et de la peinture du début de la Renaissance.

Les idées et les images de Fornasetti infusaient toute la vidéo du défilé Automne-Hiver 2021 de Louis Vuitton, diffusé en direct, mais sans public, depuis le Louvre. Plus précisément, l’événement avait lieu dans les grandes galeries de sculptures du musée : ainsi, les mannequins déambulaient devant les oeuvres d’art qui ont inspiré Fornasetti.

Les célèbres “Tema e Variazioni” de l’artiste italien, une série de gravures représentant plus de 400 visages de femmes, étaient imprimés sur de grands sacs en forme de tonneau dès les premiers passages du show.

Louis Vuitton – Automne-Hiver 2021 – Prêt-à-porter féminin – Photo : Louis Vuitton – Foto: Louis Vuitton

Le directeur créatif des collections féminines de la maison, Nicolas Ghesquière, s’est amusé à éparpiller les éléments les plus emblématiques de Fornasetti sur les vêtements — des manteaux en laine recouverts de dessins d’architecture néoclassique en noir et blanc jusqu’aux cabans jaunes décorés d’images héraldiques, en passant par d’affriolantes robes courtes, dont les sequins brodés dessinaient des paysages de villes fortifiées en Toscane. 

Un certain panache pailleté parcourait tout le défilé, Nicolas Ghesquière ayant réussi à équilibrer les tissus techniques et sportifs avec les motifs à l’italienne, pleins d’opulence. Aux pieds des mannequins, les bottes pirates préférées du designer, noires ou jaunes à bouts contrastés cette saison, ou des bottes militaires dignes d’un général romain, avec finition en ruban gros grain. Du modernisme de haute voltige, dont l’influence devrait perdurer longtemps.

Les mannequins, visiblement en pleine forme — même en pleine pandémie mondiale, la cabine de Vuitton est sans égale —, rôdaient devant des murs de néons. Pour mieux éclairer les motifs de têtes sculptées de Fornasetti et ses visions métaphysiques sur des gilets sans manches, les mercenaires médiévales aux épaules blindées dans des manteaux rembourrés ou dans des capes-cocons qui semblaient empruntées à un empereur romain.

Le tout soutenu par une bande-son mélangeant plusieurs titres des Daft Punk récemment séparés, de “Harder, Better, Faster, Stronger” à “Burnin”.

“À travers cette collaboration, j’ai voulu rappeler la modernité intemporelle de l’univers artistique de Fornasetti”, explique Nicolas Ghesquière dans le programme du défilé.

Louis Vuitton – Automne-Hiver 2021 – Prêt-à-porter féminin – Photo : Louis Vuitton – Louis Vuitton

Le designer a passé du temps à Milan chez les Fornasetti, où le fils de l’artiste, Barnaba, poursuit l’entreprise florissante fondée par son père.

“Les œuvres sorties de son atelier sont le résultat d’une remarquable maîtrise technique et d’une vision du monde empreinte de magie. Je suis fasciné par la manière dont Fornasetti a réexploré et réinventé l’héritage classique de la Rome antique, et l’a intégré à de nouvelles références. En tant que créateur, je recherche en permanence des moyens d’évoquer le passé, le présent et l’avenir. C’est pourquoi j’espère enrichir ce palimpseste créatif avec ma propre vision artistique”, poursuit Nicolas Ghesquière, qui n’a pas salué à la fin du défilé.

Mais son dernier mannequin, vêtu d’une robe armurée de centurion romain, ornée des visages de Fornasetti, s’est mis au garde-à-vous devant la statue la plus célèbre du Louvre — la Victoire de Samothrace —, un final idéal pour cette rencontre fertile entre le style théâtral et la richesse décorative qui caractérisent la collection.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Les premiers trophées de la mode circulaire récompensent huit lauréats

info mode

Schiaparelli : du surréalisme pour notre époque

info mode

Cartier inaugure un décor éphémère pendant la rénovation de son flagship

info mode