natperfume.com
Infos Mode

Quand les marques de mode s’activent pour occuper les confinés


Ateliers de couture, yoga, recettes… Les marques de mode se muent en animatrices pour adultes et sortent pour certaines de l’univers vestimentaire pour proposer des activités occupant les personnes assignées à domicile en cette période de pandémie. Outre cette notion de service et d’entraide, cela permet d’animer leurs réseaux sociaux et de renforcer la complicité entre marque et (potentiel) client, qui se construit donc en ce moment en dehors d’un produit.

Tutoriel fabrication de masque – Make my Lemonade/Instagram

Capitalisant sur leur savoir, des griffes et enseignes suggèrent à leur communauté d’aiguiser leur compétence technique en matière de mode ou de couture. C’est le cas de La Gentle Factory, marque nordiste écoresponsable, qui a décidé de mettre en ligne une série de vidéos de couture, montrant par exemple comment recoudre un bouton ou faire un ourlet, et a également diffusé gratuitement le patron de son tee-shirt phare. Le label parisien Make my Lemonade, par la voix de sa fondatrice Lisa Gachet, livre quant à lui un tutoriel pour fabriquer soi-même son masque de protection en tissu. De son côté, le spécialiste de la laine Phildar met en avant sa Phil’Académie, une plateforme réunissant plus de 300 modèles gratuits et des dizaines de tutos vidéo, permettant d’apprendre à tricoter ou de se perfectionner.

Miss Maggie’s Kitchen a exposé en live sur l’instagram de Sézane sa recette de la tarte au citron. – DR

Sur les réseaux sociaux, c’est très souvent Instagram que privilégient les marques pour communiquer leurs initiatives et programment des rendez-vous quotidiens ou hebdomadaires. La marque de souliers Jonak y invite chaque jour sur son compte une personnalité menant un atelier à suivre de chez soi, comme par exemple un cours de yoga en direct avec Tatiana Avila ou une recette de pâtisserie expliquée par Sarah Nakam. Dans le même esprit, via son initiative Quartier Libre, Sézane distille chaque jour une idée cuisine ou recommande un documentaire ou encore un podcast, tandis que Repetto donne rendez-vous tous les samedis à 11h pour un cours de Fit’ballet diffusé en live sur son compte.

La collection athleisure de Repetto, qui a programmé des cours de fit’ballet en direct. – Repetto

Sur Instagram toujours, Des Petits Hauts a lancé un challenge créatif nommé #despetitsmoments, qui, sur un thème donné (notamment recette à tester ou tenue pour rester chez soi), sélectionne les trois meilleures créations de ses abonnés, qui sont ensuite partagées et récompensées (une broche offerte). La marque de bijoux Lou Yetu y va aussi de ses conseils pour ne pas s’ennuyer et positiver, via une série de recommandations Happiness Therapy, et propose chaque jour un concours pour gagner un bon d’achat en ligne.

L’enseigne Gémo a elle lancé “Coup de Pouce” pour centraliser sur ses réseaux sociaux les idées et jeux pour s’occuper en famille, transmises par sa communauté, tandis que Desigual propose à ses fans de revêtir à la maison leurs plus belles tenues colorées et de le faire savoir via le hashtag #StayHomeStyle.

Des Petits Hauts fait appel à la créativité de ses abonné(e)s. – DR

Enfin, d’autres misent sur la musique pour suggérer une activité détente. Des Petits Hauts a concocté une playlist feel good sur Spotify, et l’enseigne scandinave Monki a mis en ligne sur cette plateforme une bande-son de 24h pour s’essayer à un marathon de danse.

Malgré le fort recul de ventes qui pèsera sur leurs épaules, nul doute que les marques qui auront su maintenir une relation autre que transactionnelle pendant cette période, seront peut-être mieux armées pour rebondir en sortie de crise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Pour dévoiler sa Couture, Valentino prépare un programme double au mois de juillet

info mode

Jeune création : les six mois de tous les dangers

info mode

L’International Woolmark Prize 2021 lance un appel à candidatures

info mode