natperfume.com
Infos Mode

Stradivarius encourage la créativité à travers une plateforme de promotion artistique


Traduit par

Clémentine Martin

Publié le



20 sept. 2021

Mardi 14 septembre, Stradivarius a présenté son dernier projet dans le cadre avant-gardiste de la fondation Joan Miró, jouissant d’une vue imprenable sur les toits de Barcelone depuis le parc de Montjuïc. Cet événement en plein air a mêlé la peinture, la danse, la sculpture et l’architecture. Sous le nom de « Stradivarius Meets Art », cette nouvelle initiative de l’enseigne vise à la positionner comme une marque liée au monde de l’art. Dans le cadre de ce projet à long terme, Stradivarius donnera une visibilité aux jeunes talents artistiques via ses boutiques physiques et ses plateformes virtuelles.

Rachel Valdés, l’artiste contemporaine cubaine chargée de la sélection des nouveaux talents – Stradivarius

Le projet a commencé à émerger en janvier dernier. À l’époque, Stradivarius avait lancé un appel mondial sur les réseaux sociaux pour inviter les artistes émergents de diverses disciplines à présenter leur travail. La marque veut ainsi se positionner comme une « galerie d’art », une toile blanche sur laquelle montrer les créations d’autres artistes. Autrement dit, elle se place comme une plateforme offrant une visibilité créative aux talents émergents à travers des espaces dans plusieurs boutiques internationales où seront exposées leurs œuvres, aux côtés des prochaines collections de la marque. Les expositions seront par ailleurs accompagnées de performances artistiques en direct.

Et le digital ne sera pas en reste, puisque Stradivarius compte bien utiliser ses profils sur les réseaux sociaux comme vitrines d’exposition. Une offre plutôt tentante, dans la mesure où la marque compte plus de 14 millions d’abonnés, dont plus de la moitié sur Instagram. Elle utilisera la fonction « Guides » de l’application pour se convertir en espace d’exposition digital.

Les artistes Viktor et Lera Komskii, Ana Lina Riemens et Montserrat Olmedo García – Stradivarius

Le nombre de candidatures a largement dépassé les attentes de l’enseigne avec plus de 900 propositions venues du monde entier. Parmi elles, Stradivarius a finalement retenu quatre idées présentées lors de la première édition de son projet. Le travail de sélection a été effectué par l’artiste cubaine Rachel Valdés, ambassadrice et conseillère artistique de « Stradivarius Meets Art », qui continuera d’occuper ce rôle en donnant des présentations mensuelles. L’appel à projets est toujours actif sur le site web de la marque et le restera jusqu’au 21 décembre prochain. De nouveaux artistes pourront donc présenter leur travail pour faire partie de la sélection pour le printemps-été 2022.

Pour cette première édition de « Stradivarius Meets Art », la marque a sélectionné des styles diversifiés: les œuvres vont des créations en fil de coton de l’espagnole Montserrat Olmedo García aux céramiques de la russe Kuznetsova Oksana en passant par les illustrations multiculturelles de la mozambicaine Ana Lina Riemens ou les compositions florales du duo russe installé au Portugal Viktor et Lera Komskii.

Le peintre Raúl del Sol – Stradivarius

Pendant l’événement de lancement, retransmis en direct mardi dernier sur les réseaux sociaux de l’enseigne, deux collaborateurs artistiques de la marque ont aussi réalisé des performances en direct: celle de Carlota Pérez de Castro alliait la peinture, tandis que le peintre Raúl del Sol s’est concentré sur les illustrations naturalistes qui lui sont chères. Ce dernier travaille en parallèle avec la marque et continuera d’assumer son rôle de parrain et conseiller artistique de « Stradivarius Meets Art ».

Fondée en 1994 avec un siège à Barcelone, Stradivarius est l’une des marques du portefeuille d’Inditex. Au premier semestre de l’exercice, dont les résultats ont été présentés le 15 septembre, le groupe espagnol a vu ses ventes bondir de 49% à 11,936 milliards d’euros. Stradivarius est la quatrième chaîne du conglomérat en volume de chiffre d’affaires, après Zara, Bershka et Pull&Bear, et a réalisé des revenus de 782 millions d’euros au cours des six premiers mois de l’exercice. Au 31 juillet 2021, la griffe possédait 931 boutiques, soit 63 de moins que l’année précédente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Alexandre Vauthier dévoile une ligne de chaussures créée en collaboration avec Giuseppe Zanotti

info mode

AZ Factory, la maison d’Alber Elbaz, lance deux lignes inédites et prévoit une commémoration

info mode

Fashion Week numérique de Londres : un dimanche partagé entre innocence et visions post-apocalyptiques

info mode