natperfume.com
Infos Mode

Thierry Mugler s’offre une rétrospective au Musée des Arts Décoratifs en septembre


Traduit par

Clémentine Martin

Publié le



17 juil. 2021

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris proposera dès septembre une rétrospective majeure revenant sur la carrière et la créativité débridée de Thierry Mugler.

L’un des visuels utilisés par le MAD pour la rétrospective – Image mise à disposition par le Musée des Arts Décoratifs – Foto: Cortesia do Musée des Arts Decoratifs

Intitulée Thierry Mugler : Couturissime, l’exposition rendra hommage à cet artiste multidisciplinaire unique, dont les idées ont révolutionné la mode, la photographie, le clip vidéo et la parfumerie, et même fait progresser les droits des homosexuels.
 
Contrairement à une rétrospective classique, Thierry Mugler : Couturissime reviendra aussi sur les collaborations historiques entre Thierry Mugler et son alter ego créatif, Manfred. Programmée du 30 septembre 2021 au 24 avril 2022, cette exposition a été imaginée, produite et distribuée par le Musée des Beaux Arts de Montréal (MMFA pour ses initiales en anglais) en 2019.

Collection Les Insectes – haute couture printemps/été 1997, costume en gomme effet « pneumatique» – Collaboration avec Abel Villarreal – Photo : Patrice Stable – Foto: Patrice Stable

Thierry Mugler : Couturissime sera présentée dans les galeries Christine et Stephen A. Schwarzman du Musée des Arts Décoratifs, dédiées à la mode et tout juste rénovées.
 
Thierry Mugler a pris sa retraite des podiums en 2002. Pendant toute la durée de sa carrière, commencée dans les années 1970, il s’est imposé comme l’un des couturiers les plus audacieux et innovants de son époque, créant des looks théâtraux aux larges épaules qui allaient définir les silhouettes typiques des années 1980.
 
Il est l’un des premiers designers européens à avoir pris la mesure de la puissance et de la portée de la “culture MTV”. Sa collaboration avec George Michael en 1992, pour le clip de Too Funky, montrant exclusivement des vêtements Mugler, a été décisive pour faire de la haute couture en phénomène mondial. Jusqu’alors, elle était réservée aux épouses de quelques milliardaires. Le justaucorps métallique à rétroviseurs imaginé pour Emma Sjoberg reste l’une des images plus iconiques de la mode. Et l’inclusion de modèles transgenres à ses légendaires défilés parisiens des années 1990 a joué un rôle déterminant dans l’acceptation de la diversité sexuelle.
 
L’exposition occupera deux étages et marquera le retour de Thierry Mugler à Paris, où sa renommée le précède depuis déjà près de cinquante ans.

 

Montrant des pièces de prêt-à-porter, des créations de haute couture, des costumes de scène, des photographies et des archives inédites datant de 1973 à 2014, Thierry Mugler : Couturissime offrira une plongée dans l’univers de ce créateur aux multiples collaborations dans les domaines du divertissement, de la musique et du cinéma.
 
Thierry-Maxime Loriot est chargé de la commission d’exposition et une scénographie collective avec le MMFA permettra d’assister à des performances digitales proposées par des professionnels du divertissement et de l’audiovisuel.
 
Une salle sera entièrement dédiée à la photographie. En 1976, Thierry Mugler est devenu l’un des premiers créateurs à photographier ses campagnes, immortalisant ses “Glamazones” comme Jerry Hall et Iman dans des lieux exotiques comme le Groenland, les gratte-ciel staliniens de Moscou, le désert du Sahara et le toit de l’Opéra de Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Le couturier Pierre Cardin est décédé à l’âge de 98 ans

info mode

Baptiste Giabiconi : “On peut porter de la fausse fourrure de haute qualité et avoir du style”

info mode

Les jeunes créateurs français en danger immédiat

info mode