natperfume.com
Infos Mode

Valentino soutient la jeune création en mode virtuel avec la Camera della Moda


Comme beaucoup de maisons de luxe, c’est au tour de Valentino de lancer un projet en faveur de la jeune création. C’est en mode digital que la maison de luxe romaine a décidé d’apporter son soutien. Associée à la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI), elle va inviter chaque saison un styliste émergent sur son compte Instagram (@maisonvalentino) afin de mettre en valeur ses créations.

Un look signé du jeune créateur – Marco Rambaldi

L’idée de la marque est « d’ouvrir les portes de ses lieux digitaux et d’offrir l’opportunité à ses jeunes de présenter leur travail et message », indique-t-elle dans un communiqué. L’initiative débutera lors de la prochaine Semaine féminine de la mode milanaise en février, avec Marco Rambaldi. Le trentenaire, originaire de Bologne (Italie du centre), défile sur les podiums milanais depuis 2019.

Spécialiste de la maille, il prône une mode libre et inclusive, s’inspirant des mouvements contestataires des années 1970 tel le féminisme. Diplômé en design de la mode à l’Université IUAV de Venise, le styliste a lancé son label de prêt-à-porter féminin dès l’année suivante, en 2014, remportant dans la foulée le concours Next Generation organisé par la Camera della Moda. Il a néanmoins choisi avant de se lancer dans le bain de faire ses classes pendant deux ans chez Dolce & Gabbana, relançant sa maison pour de bon en 2016. Ses collections sont produites en interne auprès de petits laboratoires en Emilie-Romagne et en Lombardie.

Le directeur artistique de Valentino, Pierpaolo Piccioli, a choisi Marco Rambaldi pour inaugurer cette série de rendez-vous virtuels en raison de « son travail de représentation des hommes et femmes à travers des castings inclusifs et emblématiques d’une génération toujours plus consciente », tout en louant « sa tentative authentique et audacieuse d’abattre les stéréotypes » et « son esthétique radicalement romantique, émotive et transversale ».

Depuis toujours, les maisons soutiennent les jeunes créateurs. Elles sont souvent partenaires des grands concours de mode comme Chanel et Chloé avec le Festival de Hyères, OTB avec l’International Talent Support (ITS) de Trieste ou encore LVMH, qui a lancé son propre prix.

Mais depuis quelques années, leur engagement s’est renforcé. En particulier avec la pandémie. L’an dernier, le créateur de N°21, Alessandro Dell’Acqua s’est associé à Tomorrow pour soutenir deux designers émergents par saison, en les accompagnant à 360 degrés, de la créativité au business.

La griffe californienne de denim de luxe Amiri a créé début 2021 The Amiri Prize, « un concours annuel et un incubateur de mode pour les talents inconnus de la mode américaine ». Plus récemment, AMI a institué son « Prix de l’entreprenariat AMI x IFM ».

Pour sa part, le groupe américain Capri (Versace, Michael Kors, Jimmy Choo), à travers sa Capri Holdings Foundation for the Advancement of Diversity in Fashion, vient d’annoncer la création de bourses pour les étudiants issus des communautés en s’alliant à différentes écoles, dont le Fashion Institute of Technology (FIT) et Central Saint Martins. Un nouvel élan de solidarité, mais aussi un moyen de rajeunir et valoriser leur image pour ces maisons.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Le streetwear inspire les collaborations de cette rentrée

info mode

Capitale méconnue, Kiev veut monter en puissance sur la scène mode, art et culture

info mode

Le couturier Pierre Cardin est décédé à l’âge de 98 ans

info mode