natperfume.com
Parfums

L’utilisation des écorces de bois en parfumerie

Les végétaux regorgent d’une large palette de senteurs utilisées en parfumerie. Il s’agit entre autres des fleurs parfumées, des graines odorantes, des écorces de bois, etc. Au fil des années, l’Homme a su tirer le meilleur parti de ces différentes ressources naturelles. Quelle est la place des écorces de bois dans la fabrication des parfums ? Quelles sont les plus utilisées ? Petit tour d’horizon.

Le bois d’Agar

Encore appelé Oud, bois d’aigle ou d’aloès, le bois d’Agar est récolté dans les forêts du sud-est d’Asie. En brûlant, il libère une odeur apaisante et propice à la méditation. Dans son milieu naturel, ce bois est imbibé d’une résine aromatique. Cela est lié à la présence des champignons qui ne se développent que dans des milieux humides chauds. Quant à la résine, sa croissance dépend de plusieurs facteurs que sont :

  • La fissure du bois ;
  • Son vieillissement ;
  • Une infection.

C’est par le processus d’hydrodistillation qu’il est possible d’extraire l’huile essentielle du bois d’Agar. Il en faut environ 70 kg pour produire 20 ml d’huile essentielle. C’est sous cette forme qu’elle est vendue dans l’industrie des cosmétiques. Le parfum faiblement fumé et balsamique s’accorde aisément avec l’ambre ou des morceaux de bois de santal ici.

Son inhalation accroit la réceptivité des sens, et favorise l’ouverture d’esprit.

Le Cèdre

Pour découvrir l’histoire du parfum, le cèdre a toujours été utilisé dans la fabrication des huiles d’embaumement. Il est également réputé pour sa grande résistance aux intempéries. L’écorce produit de petites larmes caractérisées par un effluve citronné. Elle est facilement assimilable à celle produite par le Santal. Une fois réduit en sciure, le bois peut être distillé à la vapeur. Il en découle un fluide coloré avec une forte odeur boisée.

Le lavage à l’alcool procure un absolu. La forme finale est une huile essentielle après le raffinage de la vapeur. Le cèdre est l’une des ressources les plus utilisées en parfumerie comme note de fond. Son parfum est doux et boisé, et sa note se dévoile moins rapidement que celles des autres boisés.

Le Cyprès

Ce bois est très connu en Iran et au Portugal, où il sert à marquer le paysage. Le cyprès peut vivre pendant près de 1000 ans, et atteint une taille impressionnante. Un vert sombre caractérise son feuillage. La finesse de l’écorce et sa composition en fibres lui confèrent un air « tressé ». Cet arbre fleurit entre les mois de décembre et janvier. L’huile essentielle d’une coloration jaune est extraite par hydrodistillation des feuilles et rameaux.

En parfumerie française, le traitement des rameaux feuillus et ébranchés se fait au moyen d’une extraction au solvant. L’essence utilisée est le Cyprès de Provence. L’extrait ainsi obtenu possède une odeur très ambrée et balsamique. Après le lavage à l’alcool, l’odeur de l’absolu est plus puissante. Les notes du cyprès sont très aromatiques, et fortement boisées. Ce bois est généralement utilisé dans les parfums pour hommes.

Il existe encore bien d’autres écorces de bois qui sont utilisées en parfumerie. Le bois d’Agar, le cèdre et le cyprès n’en sont qu’un petit aperçu.

Autres articles

Comment trouver une parfumerie de confiance sur Internet ?

administrateur

Les nouveautés Yves Saint Laurent

administrateur

Comment choisir son parfum oriental en ligne ?

administrateur