natperfume.com
se parfumer comme un homme
Parfums

Comment se parfumer comme un homme ?

Un homme doit-il se parfumer ?

Est-ce vraiment nécessaire ?

Est-ce que son odeur charnelle suffit à attirer la demoiselle ?

Je plaisante à moitié, parce que certains individus proclament en effet que le parfum est inutile. On a même entendu dire que la transpiration était aphrodisiaque… ce qui laisse une image assez dégoûtante des hommes qui refusent d’appliquer du parfum ET qui font du sport.

Votre parfum est tout aussi important que n’importe lequel de vos vêtements. En fait, il est partie intégrante de votre tenue. Et vous pouvez être certain qu’une fille a l’odorat sensible et aura une certaine opinion sur vous lorsque vous vous tiendrez près d’elle.

Alors… autant faire une bonne impression, qu’en dîtes-vous ?

Voici 8 règles à adopter pour vous parfumer efficacement :

Parfumez-vous derrière les oreilles

Moins exposée à la transpiration, aux mains qui passent, aux aléas des frottements d’un col de manteau et autre, la zone derrière les oreilles représente plusieurs avantages :

  • Se parfumer ici va aussi parfumer les cheveux de cette zone… Et se parfumer les cheveux, comme nous allons le voir après, c’est le meilleur moyen de sentir bon toute la journée.
  • L’odeur se diffuse aussi par l’arrière
  • Vous mettez en valeur une zone fortement érogène aux yeux de la gente féminine.

Une légère vaporisation derrière chaque oreille fera l’affaire.

Parfumez-vous les cheveux

Comme toutes les matières organiques à l’épaisseur absorbante, le cheveu est un des meilleurs gardiens de parfum. Peu de gens pensent à se parfumer le crâne, mais cela reste le meilleur des endroits du corps à vaporiser pour avoir une odeur diffuse de votre parfum.

Quels sont les avantages ?

  • L’odeur sera présente toute la journée voire plus…
  • Peu de gens pensent à le faire et vous trancherez de ces crânes qui empestent (vous aurez remarqué le phénomène si vous êtes grands et que vous prenez le métro bondé)
  • Demandez à votre copine un petit massage du crane pour libérer d’autant plus les effluves de votre parfum le long de ses doigts.

Envoyez trois légères vaporisations sur le crâne : une au milieu, une sur l’hémisphère droit et une sur le gauche.

Parfumez-vous le torse

C’est le seul endroit en dessous des oreilles qui représentent un intérêt à la vaporisation de votre parfum favori. Pourquoi ? Parce que cet endroit représente l’avantage d’être une source de chaleur (qui permettra la diffusion de votre parfum) sans pour autant être un lieu de transpiration excessive.

En vous vous parfumant sur un endroit central de votre corps, cela a l’avantage d’émettre de la chaleur sans pour autant être sujet à de la transpiration excessive. Encore une fois, demandez à votre copine de venir se lover contre vous, sa tête contre votre torse. Elle appréciera !

Pour bien procéder, appliquez une vaporisation franche sur la ligne de démarcation centrale de vos deux pecs.

Avez ces première trois règles, vous faîtes le minimum nécessaire concernant l’usage de votre parfum. Vous l’avez peut-être remarqué,  cela se résume en juste cinq légères vaporisations et une seule franche.

  • Une bonne chose à savoir, c’est que se parfumer le corps n’est pas le plus important si vous tenez à sentir bon toute la journée.

Je vous l’ai dit plus haut : ce sont les matières organiques avec une épaisseur minimale qui retiennent le mieux les odeurs, d’où le fait de se parfumer les cheveux.

  • Mais il faut aussi parfumer… vos vêtements !

Ce sont eux qui retiendront le mieux l’odeur que vous aurez choisi de porter et qui en assureront la diffusion la plus longue.

Comment procède-t-on pour parfumer sa tenue ?

Privilégiez les matières tissées

Laine, lin, coton, soie… toutes ces matières au tissage plus ou moins fin absorbent les liquides, Et donc le parfum qui va venir imprégner les fibres de vos vêtements leur donnera d’une odeur tenace et naturelle à la fois.

Pour illustrer, vous aurez sûrement remarqué à quel point vos écharpes empestaient le parfum, et ce à l’année ? Il suffit de la porter une seule fois sur un cou parfumé (ce qui est une erreur je le rappelle : autant parfumer directement son écharpe en fait), pour que l’odeur de votre eau s’y imprime quasi indélébilement.

De l’épaisseur…

Ici, il s’agit d’abord de miser sur les jeux d’épaisseurs pour « emprisonner » le parfum. Pull, gilet, cardigan ou tout autre vêtement bien épais seront les écrins parfaits pour garder vos parfums.

Mieux encore, pensez aux doublures. Doublures des vestes, blousons et autres manteaux. Ici, le parfum va venir « transpercer » la doublure pour se retrouver bloqué entre elle et la matière extérieure du vêtement concerné. Rien de tel pour que de votre torse se diffuse votre parfum avec une intensité variant en fonction du rythme auquel vous ouvrirez / fermerez votre blouson par exemple.

…Et du vivant

Comme avec le cheveu, le parfum y reste bien volontiers. Il en est de même pour une autre matière « vivante » (ou du moins qui l’était autrefois) : le cuir. Le cuir n’est ni plus ni moins la même chose que votre peau que vous vous parfumez sans en avoir les inconvénients qui font que l’odeur s’évapore bien trop vite.

Comme il le fait dans votre épiderme, le parfum va pénétrer le cuir et s’y retrouver bloqué, apportant à son odeur déjà si masculine et caractéristique votre propre touche. Un indispensable.

Prendre le problème à la source

Parfumer vos vêtements, c’est donc la bonne stratégie pour sentir bon durablement. Pourquoi ? Parce que les vêtements gardent mieux les odeurs de par leurs caractéristiques intrinsèques (épaisseurs, tissages, compositions, etc.) et enveloppent votre corps.

Et si on y réfléchit bien… Qu’est-ce qui enveloppe vos vêtements ? Votre placard. Eh oui.

  • Je suis bien en train de dire que si vous ne deviez parfumer qu’une seule chose, ça serait votre placard.

Vous avez remarqué comment une mauvaise odeur dans vos placards pouvait être tenace au point de contaminer l’ensemble de vos vêtements que vous deviez ensuite passer à la machine ? Essayez le jour où vous découvrirez des mites… Vous verrez à quel point le traitement contre ces petits fléaux va embaumer sur l’ensemble de votre vestiaire. Plus une chemise qui ne sentira pas cette bien écœurante odeur de renfermé et de maison de retraite.

Je ne vous le souhaite absolument pas, mais cela illustre bien à quel point parfumer (d’une bonne odeur cette fois) vos placards, que vous prendrez grand soin de refermer sans les rouvrir pendant minimum 2 heures, est la meilleure de manière d’imprégner vos vêtements, et donc vous-même, du parfum de votre choix.

Ici, l’avantage est triple :

  • Vos vêtements sentent bon
  • Vos placards sentent bon (et avouez que cela va sûrement vous changer de d’habitude)
  • Vous sentez bon… L’odeur de vos vêtements se transposant à votre corps.

Parfumer ses placards, c’est un peu la solution magique.

Concrètement, comment parfume-t-on ses placards ?

  • Pour les étagères, une vaporisation légère par étage sur toute la largeur
  • Pour les penderies, procédez en croix avec deux vaporisations : la première partira du coin en haut à gauche pour rejoindre le coin en bas à droite par une ligne de vaporisation légère, la seconde partira du coin en bas à gauche pour rejoindre le coin en haut à droite, toujours par le même procédé
  • L’important étant de tout de suite refermer son placard pour laisser l’odeur infuser et imprégner les fibres de vos vêtements, sans le rouvrir pendant au moins 2 ou 3 heures.

N’abusez pas des bonnes choses

Ne forcez pas la chose et ne videz pas la moitié de votre flacon à chaque fois. D’une part parce que ça risque de vous coûter une petite fortune, et d’autre part parce qu’il n’y a rien de plus dérangeant qu’une personne qui s’est trop parfumée. Pour certain(es), cela peut aller jusqu’au dégout où le trop-plein de parfum provoque l’écœurement et la nausée.

Bien se parfumer représente aussi un juste équilibre entre le trop peu (ou le mal fait : comprenez l’odeur qui ne dure pas) et le trop-plein (écœurement). Pour vous parfumer le corps, je vous ai laissé un nombre exact de vaporisations à respecter. Pour la vaporisation des vêtements, je vous conseille de vous limiter à une vaporisation complète. Si cela est trop, vous aurez tout le loisir de laisser tout cela reposer à l’air frais pour atténuer l’odeur.

Plus jamais vous ne sentirez mauvais.

Je vous tiens à l’œil.

Plus sérieusement, considérez vos odeurs avec une grande attention, cela fait partie intégrante de votre hygiène corporelle. Un homme qui sent mauvais, même s’il est superbement habillé, avec une bonne réputation et une situation confortable… ça reste un homme négligé. L’odeur est le parfait attracteur, ou le parfait repoussoir. Même quelqu’un qui s’habille comme un sac peut être davantage apprécié, comparé au type qui empeste la transpiration à plus de deux mètres.

Pour une femme, prendre soin de son odeur, c’est se respecter, c’est montrer que l’on prend de soin de soi, et que par extension on peut prendre soin des autres. Il y a donc un sentiment de sécurité, assez subtil, qui dépend de votre usage du parfum.

Vous voilà bien prévenu ! Utilisez ces conseils fidèlement et venez nous partager vos impressions. Il ne s’agit même pas de se parfumer pour mieux séduire ; vous prendrez du plaisir à apporter de petit changement dans votre vie.

 

Autres articles

Comment trouver une parfumerie de confiance sur Internet ?

administrateur

Comment choisir son parfum oriental en ligne ?

administrateur

Les nouveautés Yves Saint Laurent

administrateur