natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Dermatite atopique : qu’est-ce que c’est ? comment la soigner ?

« CA DEMAAAANGE !!! AAAAH ! ANGOISSE ! ENFER ET DAMNATION !!!! JE MEURS ! ». Ca, c’était moi dimanche matin, dans la salle de bains. Ma peau, si docile depuis quasiment deux ans, venait de se réveiller. « Atopique un jour, atopique toujours…« , me suis-je dit. Car les symptômes ne trompent pas, ce sont exactement ceux de la dermatite atopique déclarée par mon dermatologue à l’époque. Souvenez-vous, je vous en avais d’ailleurs parlé sur le blog d’Avène. Seulement, il me semble qu’on en a très peu parlé ici sur NatPerfume. Alors autant que ma peau sensible serve à quelque chose !

La dermatite atopique, qu’est-ce que c’est ? 
Elle porte plusieurs noms, selon les médecins que vous irez voir. Vous pourrez donc entendre les termes « eczéma atopique »ou « dermite du nourrisson » dans le cas d’un tout petit bébé). Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une réaction allergique de la peau toujours caractérisée par des démangeaisons… et ces crises plus ou moins aigües parfois accompagnées de plaques rouges qui peuvent même devenir purulentes. Les personnes atteintes de dermatite atopique ont une à la base une peau extrêmement sèche, et les grattages intensifs contribuent à sensibiliser davantage la peau et à favoriser les mauvaises actions des agents allergènes. En général, la dermatite atopique est plutôt diagnostiquée sur des nourrissons et des enfants, puis s’en va à l’adolescence. En revanche, une petite partie de la population française en est toujours victime à l’âge adulte.

Si vous voulez voir à quoi cela peut ressembler, cliquez ici. Mais je vous préviens, ça n’est pas joli-joli…!

Comment la soigner ? 
Pour souffrir de dermatite atopique, je pense pouvoir affirmer qu’il existe deux phases : la crise aigüe, et la période de rémission pendant laquelle la peau sera moins inconfortable.

  • Période de crise Je vous recommande d’avoir un bon dermatologue ou un bon médecin traitant sous la main. Car en cas de crise de grattements intensifs et de grosses plaques sur tout le corps, il va falloir agir vite. Sous peine de ne plus avoir de vie sociale. Et je ne rigole pas, je vais vous expliquer pourquoi plus bas. Quoi qu’il en soit, il faut voir avec votre médecin / dermatologue, mais on pourra alors vous prescrire des antihistaminiques et / ou des dermocorticoïdes à appliquer localement. Je ne suis pas médecin, je n’insiste pas davantage sur le sujet : mon meilleur conseil est de vous rapprocher des professionnels de la santé pour cela. Mais, vraiment, si vous vivez une crise, vous ne pouvez pas faire sans ça.En tout cas, associez à cela les bons gestes et les produits de beauté adaptés. Bannissez tout produit parfumé de votre routine.
  • Période de rémission 
    Poursuivez le traitement imposé par le dermatologue et / ou le médecin. Car ce n’est pas parce que la grosse sensation de démangeaison est passée que vous êtes totalement soignée… Et surtout, respectez bien les gestes qui sauvent, dont on va parler plus bas !

Les gestes et les réflexes qui sauvent 

Gardez bien en tête que si, en étant adulte, vous êtes sujets à de la dermatite atopique… Vous devrez faire doublement attention à votre peau non stop ! Ca n’est pas contraignant, ce sont juste des réflexes à bien intégrer.

  • Quand ma peau est en crise, je ne peux plus enfiler de jeans car ma peau est trop sensible. Au niveau des bras, par exemple, je ne peux plus porter de manches longues tant les bras peuvent être « à vifs ». Gardez bien en tête que la dermatite atopique, vécue en plein pic, peut être handicapante socialement parlant. Vous en venez à pleurer tant le moindre contact avec votre peau est insupportable. Vous ne parvenez plus à vivre dans des tenues trop serrées, etc…
  • La douche devient également un moment à organiser autrement. Privilégiez d’ailleurs les douches au bain. Mettez votre peau en contact avec l’eau le moins longtemps / régulièrement possible. Une douche dans la journée ? C’est déjà énorme selon les dermatologues qui traitent la dermatite atopique, car vous sensibilisez les couches supérieures et protectrices de l’épiderme. Quand vous vous lavez les cheveux sous la douche, coupez le robinet pour ne pas être trop longtemps en contact avec l’eau. Utilisez de l’eau la moins chaude possible afin de ne pas sensibiliser votre peau. Faites en sorte que votre douche dure moins de cinq minutes.
  • En sortant de la douche, ne frottez pas votre peau pour vous sécher. Epongez-la à l’aide d’une serviette.
  • Portez des vêtements en coton. Evitez les vêtements synthétiques. Evitez les cachemires, lainages, angora and co à même la peau.
  • Ne vous parfumez pas sur la peau. Parfumez vos vêtements.
  • Privilégiez des produits lavants doux et sans savon.
  • Veillez à hydrater votre peau – avec un baume émollient sans parfum de préférence – matin et soir.
  • Si vous faites du sport, bannissez la salle de sport en cas de crise. Car pendant ces périodes, on a généralement tendance à beaucoup moins supporter la transpiration (qui se dépose parfois sur les lésions). Au-delà, la plupart des vêtements high-tech de sport sont en textile synthétique afin d’évacuer au mieux la transpiration : on oublie surtout en cas de crise, la peau ne supporte rien d’autre que du coton.
  • En cas de crise ou de démangeaisons plus intenses que d’habitude, n’hésitez pas à poser des compresses d’eau termale sur les zones touchées.

Et moi alors ? 

Je crois qu’il ne me reste plus qu’à tenir une rubrique dédiée à la dermatite atopique. Car ça ne sert à rien que je me force : je ne peux pas lutter contre la nature de ma peau. Elle est sensible. Elle réagit à tout (sur le corps mais pas sur le visage où je peux utiliser tout ce que je veux, ouf !). Alors, je vais arrêter les produits parfumés pour le corps. Je vais m’engouffrer dans le joyeux pays de la parapharmacie. Ca sera peut-être moins cocooning, mais sans doute plus apaisant sur le long-terme. Je vous tiendrai informée de mes nouveaux tests en la matière car plein de marques proposent des produits dédiés à la peau atopique. Si cela peut aider certaines d’entre vous….! Et avant tout ça, je vais prendre rendez-vous avec un dermato-allergologue afin de déterminer la cause de tout ceci chez moi.

Envie de lire plus de billets sur NatPerfume ? Découvrez la rubrique « soins du corps » !

Autres articles

Sérum Advanced Génifique Sensitive Lancôme : testons-le ensemble !

Irene

Masque Eclat Hydracid C50 SVR : méga coup de coeur !

Irene

Ck one s’enrichit de deux nouvelles fragrances estivales pour hommes et femmes

Irene

Quoi de neuf au rayon parfum pour cet été ?

Irene

Maquillage de contrefaçon : entre cyanure & excréments d’animaux

Irene

Mercato beauté : quoi de neuf côté cosméto ?!

Irene