natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Parfum Love Etc de The Body Shop : récit d’un week-end à Marseille

Or donc, comme je vous le racontais précédemment, j’ai été conviée par The Body Shop (& l’agence Buzzparadise) à découvrir le parfum Love Etc de The Body Shop. On ne va pas revenir sur le fait que je n’aime pas du tout le parfum, ça serait remuer le couteau dans la plaie. Mais je vais plutôt vous raconter brièvement ce week-end. Parce que tout de même, c’est rare qu’une marque emmène autant de blogueuses en déplacement. Et ça, ça a le mérite d’être souligné : The Body Shop avait grave mis le paquet pour le coup ! Et ça a commencé fort dès ma montée dans le train : j’étais invitée, à l’instar des autres blogueuses, à participer à bon nombre d’animations dans le wagon bar. Naturellement, j’y suis allée : du make-up dans le train ça ne se refuse pas.

Je ne me suis pas fait maquiller, il y avait trop de queue. Mais ce fut un plaisir de voir que l’ambiance était vraiment top, et le jeu de blind-test y était sans doute pour quelque chose. Moi en tout cas, je n’ai pas vu passer les 3 heures de train. Arrivée à Marseille, je me suis légèrement sentie touriste dans le petit train qui m’a conduite à l’hôtel, mais ce trajet fut épique. Et je réfrénais l’envie de hurler « Paris est magique » dans les rues de Marseille…

Le soir, on a eu droit à un chouette événement dans la plus grande boutique The Body Shop de France. Bien sûr, on nous a présenté Love Etc. Bien sûr j’ai fait la grimace. MAIS, j’ai beaucoup apprécié le lait pour le corps et le gel douche : carrément moins parfumés, je les trouvais agréables. Même que ouais. Je me suis ensuite fait maquiller par la divine Sandrine (merciiiii !) et j’ai filé avec mes copines blogueuses aux Docks du Sud. Je me suis déchaîné sur le dancefloor et mon make-up a tenu jusqu’au bout de la night (enfin jusqu’à 2h36 du mat’, heure à laquelle je me suis démaquillée).

Ah oui, j’ai failli décéder aussi. Genre, j’ai fait un malaise. Pourtant je vous jure, le parfum y était vraiment pour rien. Mais je m’amusais tellement que j’en ai sans doute oublié de grignoter. Et la fatigue aidant (bah oui, jouer les dancing queens ça use), hop, je suis tombée dans les vapes. The Body Shop m’a ressuscitée, Buzzparadise m’a ramenée à la vie et toutes les blogueuses (merci Angie) m’ont secourue (c’est poétique tout ça), et même que j’ai eu la chance inestimable de rencontrer des pompiers marseillais. Et là, j’ai senti le power of love s’emparer de moi. (N’importe quoi, moi !)

Le lendemain, après un bon petit-déjeuner, je suis partie en vadrouille avec Ithaa, Emilie, Angie et Marie-Laure. On a fait des photos, beaucoup ri… et j’ai vraiment compris que le « Love » de « Love Etc » pouvait aussi prendre un autre sens, celui du bonheur d’être entre copines. Là encore, le power of love s’était emparé de moi.

Donc, si on résume bien ce week-end : je suis tombée amoureuse d’un pompier, je suis tombée amoureuse amicalement de mes copines (ça se dit ça ?!). Donc le pari est gagné pour The Body Shop, non ? Oui maintenant, appelez-moi Bouddha : je ne suis que paix et amour.

Photos : ceci est un choix purement égocentrique. La première et la dernière sont d’Ithaa. L’autre de Buzzparadise, ce qui prouve que je suis trop accro à Twitter et à mon iPhone rose.

Articles Similaires:

Autres articles

NYX Marseille : une nouvelle boutique ouvre ses portes

Irene

Botanicals Fresh Care : le shampooing green de L’Oréal Paris

Irene

Être bourrée et pas trop moche

Irene

Top 10 des produits de beauté WTF ?!

Irene

Mon vanity beauté pour une nuit au Plaza Athénée

Irene

#BonPlan – Les ateliers bien-être gratuits du pop-up store Jowaé

Irene