natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Huile Lavante / Baume Relipidant Xeracalm d’Avène : le test

Ma peau est atteinte de dermatite atopique. Je vous en parlais d’ailleurs en juin dernier, dans un article intitulé « Dermatite atopique : qu’est-ce que c’est ? Comment la soigner ?« . Je vous expliquais que je continuer minimiser le plus possible l’utilisation de produits parfumés sur le corps, notamment en période de fortes démangeaisons. Un mois et-demi après ma dernière grosse crise, je peux donc vous faire part de mon avis concernant l’Huile Lavante Relipidante Xeracalm et le Baume Relipidant Xeracalm de la marque Avène.

Etant donné que je fais partie du Club des Consultantes Avène, j’avais eu la chance de découvrir Xeracalm en avant-première. Ma peau étant ok à ce moment-là, j’avais offert mon stock Xeracalm à ma grand-mère qui me confiait souffrir de démangeaisons à la sortie de la douche. Le verdict avait été sans appel : ça la soulageait vraiment. Et puis, lorsque les ennuis ont recommencé sur ma peau par un beau dimanche matin d’été, j’ai pensé au témoignage de ma grand-mère… et j’ai foncé à la pharmacie !

La spécificité de Xeracalm d’Avène ?
On le sait, les produits Avène sont formulés à base d’eau thermale. On pensait connaître toutes les vertus de cette fameuse eau. Sauf qu’au bout de plus de dix ans de recherches, Avène a mis le doigt sur I-modulia, des substances extraites d’une micro-flore qui est en réalité présente dans l’Eau Thermale Avène. Sans entrer dans le détail – car je ne suis absolument pas scientifique ! – la découverte a été vraiment intéressante puisqu’il s’est avéré qu’I-modulia permettait de… réduire la sensation de démangeaison et apaiser la peau des rougeurs et vilaines irritations ! Couplée aux CER-Omega qui réparent et nourrissent et à l’eau thermale (évidemment !), cette substance permettrait beaucoup de miracles.

Huile Lavante Relipidante Xeracalm & Baume Relipidant Xercalm d’Avène : mon test Forcément, l’Huile Lavante Relipidante, ce n’est pas le produit miracle qui va calmer vos démangeaisons en une douche. Il ne faut de toute façon pas considérer les produits lavants ainsi dans ce genre de gamme. En réalité, cela sert juste à optimiser les résultats de la crème ou du baume que l’on va appliquer ensuite. Au moins, cela garantit que l’on n’utilise pas de produit parfumé sur le corps pendant le lavage.

Je vais vous avouer que je ne compte pas vraiment racheter l’Huile Lavante Relipidante Xeracalm car elle m’a ôté toute sensation de plaisir / cocooning sous la douche. L’odeur ne me plaît pas (ça ne sent pas spécialement bon, ça ne m’évoque rien de positif ou de doux). Le flacon pompe est très difficile à utiliser correctement, on met la moitié du produit à côté…! Et il est impossible de tricher en détournant le flacon pompe puisqu’il s’agit de cosmétique stérile.

Franchement, je pense que cela a aidé à calmer la crise et à ne pas la rendre plus vive, mais perso… je me suis ennuyée. Je vous parlerai plus tard de l’Huile Lavante que j’utilise actuellement : elle est parfaite pour les peaux sensibles… et elle est sensorielle à souhait !

Autres articles

Les cosmétiques du bonheur

Irene

Shampooings secs : sont-ils nocifs pour nos cheveux ?

Irene

Crème du Coucher Culture Bio d’Yves Rocher

Irene

Sephora x Craig & Karl : la collection éphémère du printemps

Irene

Botanicals Fresh Care : le shampooing green de L’Oréal Paris

Irene

Magasin Dove : que nous réserve ce pop-up store ?

Irene