natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Comment j’ai sauvé mes cheveux secs, archi secs !

La dernière fois que je vous ai parlé de l’état de mes cheveux, c’était en plein été et j’arborais une sublime botte de paille en guise de crinière. Pas très glam’ pour une fille, surtout lorsque cette dernière est blogueuse beauté. J’ai profité de la fin de mes vacances pour mettre en branle le plan : BCPLR. (Beaux Cheveux Pour La Rentrée, en Français dans le texte).

1. Trouver un chouette shampooing : Shampooing Nutritif et Lissant au Papyrus de Klorane

J’avais eu l’occasion de tester le Baume Après-Shampooing au Lait de Papyrus Klorane en 2009. Et j’avais été fortement séduite par ce produit, que j’avais ensuite utilisé pendant plusieurs mois d’affilée. Et puis, vous savez ce que c’est : une fille, c’est inconstant, on se balade, on tombe nez à nez avec un autre produit qu’on a immédiatement envie d’essayer là maintenant tout de suite. Alors on tourne bêtement le dos à celui qui nous faisait tant de bien. Et c’est d’autant plus vrai lorsqu’on est blogueuse beauté et que les marques nous sollicitent pour tester des cosmétiques : on peut vite être assaillie et en oublier nos chouchous. Quel dommage ! Fort heureusement, Klorane et son fameux papyrus sont revenus à mon bon souvenir lors d’un tour dans le Parashop le plus proche de chez moi.

Eh bien, pas de mauvaise surprise. Le shampooing détend bien le cheveu sans pour autant le rendre tout ramollo. L’odeur de ce produit est carrément addictive et nous ferait presque oublié que l’on se colle de la morve de Shrek sur la tête. (Glam’… Glam’… Glamouuuuur !). J’en viens à la conclusion que la gamme au papyrus de Klorane est en réalité idéale pour les cheveux secs, mais surtout qui ont tendance à être indisciplinés en même temps. Certes, je ne pourrais pas me contenter d’un seul shampooing pour arborer une crinière parfaitement disciplinée. Mais soyons honnêtes, le Shampooing Nutritif et Lissant au Papyrus est une très bonne aide et prépare bien le terrain pour les soins qui viennent ensuite.

2. Acheter un bon masque hydratant : Masque Trico-Reconstructeur – Cheveux abîmés, fragiles, stressés – de Collistar

Je suis entrée dans une parfumerie / parapharmacie en Italie et je n’ai pas trouvé grand chose. Sauf la marque Collistar. Je ne savais franchement pas ce que ça valait mais j’ai tout de même tenté l’aventure. Et ce fut une bonne surprise ! Le Masque Trico-Reconstructeur Collistar est enrichi en Moelle de bambou pour réparer les cheveux, en huile de coton, en kératine et protéines de blé. Je ne vous cache pas qu’en soi, je me fiche plutôt de la composition d’un produit de beauté. Mais dans le doute, comme beaucoup me demandent ce qu’il y a vraiment dedans surtout lorsqu’il s’agit d’un produit pour les cheveux, je vous colle la photo de l’étiquette.

En toute honnêteté, je n’ai pas été emballée par l’odeur du masque. Allez savoir pourquoi, j’ai toujours eu cette sensation plutôt étrange de me coller du poivre sur les cheveux. Mais, en le laissant poser dix bonnes grosses minutes, il m’a bien aidé à retrouver des cheveux à peu près moins fous. Attention, je ne dis pas qu’il s’agit là du produit magique et que j’ai récupéré ma chevelure de sirène (ahah) grâce à lui. Il a juste donné un très bon coup de pouce, et a surtout un peu caché la misère en attendant que je rentre à Paris et que je prenne un rendez-vous chez le coiffeur ! Depuis cet été, malgré un petit stock acheté en Italie, j’ai terminé le Masque Trico-Reconstructeur de Collistar. Je suis retournée en Italie et je ne l’ai pas racheté, convaincue que l’on trouve la même chose en France.

Bref, il s’agit ici d’un bon produit, mais similaire à bien d’autres. Il ne se démarque pas de tout ce que j’ai pu tester à ce jour. Donc : si vous tombez dessus, vous ne risquez rien à part un résultat probant. Mais je doute que vous vous rouliez par terre de plaisir ! Je suis donc passée à autre chose il y a peu, je vous en parlerai dans le cadre d’une autre routine cheveux !

3. Filer faire un lissage brésilien chez un très bon coiffeur à Paris : Le 58, le nouveau salon de mon amie Pauline !

On a beau dire ce que l’on veut sur le lissage brésilien, moi j’en suis fan. Il a sauvé ma vie capillaire ! Avant, j’allais chez Biologique Recherche, où Pauline officiait. Mais elle a désormais ouvert son propre salon, près de la Place des Vosges. Et autant vous dire que c’est carrément mieux là-bas ! D’ailleurs, attention, si vous appelez chez Biologique Recherche, n’acceptez aucun rendez-vous : je ne recommande pas les nouvelles personnes qui y travaillent, je ne les connais pas du tout. Je n’ai juste pas envie que l’on vous oriente n’importe où !

Je vous invite à lire tous mes posts sur le lissage brésilien. Vous verrez tout le bien que j’en pense !

Pour appeler Pauline, si vous souhaitez prendre rendez-vous, vous pouvez désormais composer le 01 42 78 79 17 !

Conclusion : 
Il va de soi que le lissage brésilien est un « one shot » et que le reste correspond à une routine bien huilée (ahah !). Je n’ai pas souhaité m’embarrasser de milliards de soins et chez moi cela a marché. Même si je ne vous cache pas que c’est le lissage brésilien qui a donné un énorme coup de peps à ma chevelure.

Aujourd’hui, je prends davantage plaisir à prendre soin de ma chevelure, et depuis la fin de ce fameux BCPLR, il y a 6 semaines environ, j’ai pris la liberté de m’éclater avec de nouveaux produits dont je vous parlerai dans un prochain post. J’ai notamment fait de très belles découvertes ! Suspens !

Autres articles

Parfum L’ Homme de Guerlain : réveillez l’animal qui sommeille en lui

Irene

Cosmétique de contrefaçon : comment ne pas se faire piéger

Irene

Cosmétiques premiums : top 10 des plus chers au monde

Irene

« Savons qui sentent tellement bon qu’on en mangerait » by Morgane

Irene

Date de péremption des cosmétiques : que garder ? que jeter ?

Irene

Poudre du Soir, Caresse- Corps Sublime de Givenchy

Irene