natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Joyeux 140 ans Shiseido !

140 ans ! Tout ça ?! Eh bah oui ! Il y a une dizaine de jours, je me suis rendue au Palais de Tokyo à Paris pour fêter cet événement dignement. Pour l’occasion, Shiseido avait mis les petits plats dans les grands : un petit bout de Japon était là, je le touchais du doigt (ce pays me fait rêver). Et en plus de me faire maquiller, j’ai eu le plaisir de (re)découvrir les produits emblématiques de la marque et de faire un fascinant voyage dans le temps. Tout vous raconter serait vraiment trop long, alors je préfère faire un focus sur ce qui m’a marqué.
Pendant plusieurs jours, Shiseido a organisé une mini exposition au Palais de Tokyo, avec espace VIP pour les journalistes et les blogueuses où nous avons pu découvrir en avant-première les nouveautés soin, parfum et make-up à venir. Embargo oblige, je ne pourrai malheureusement pas vous montrer tout ce que j’ai vu. Il va falloir patienter avec moi ! Mais je peux d’ores et déjà vous dire que la marque a réalisé de très jolies prouesses make-up, entre autre. Allez, je n’en dis pas plus !

Dans la partie exposition réservée au public, nous avions accès à des images d’archives telles que des publicités délicieusement rétro, des magazines vantant les mérites de Shiseido il y a fort fort fort longtemps… Mais aussi des anciens packagings de produits de beauté Shiseido. Autant je suis une aficionada de la marque, autant il y a des choses que je n’avais jamais vues et qui m’ont fascinées.

L’Hydrogen Peroxide Cucumber, une crème inventée en 1917 pour aider à combattre le manque d’uniformité du teint.

J’ai aussi pu voir en vrai Eudermine, le soin mythique pour le visage sorti en 1897. A l’époque, il s’agissait d’un produit révolutionnaire notamment à cause de (grâce à ?) son packaging original pour l’époque. A ce moment-là, les fioles pharmaceutiques faisaient fureur. Disons que ce n’était pas vraiment glamour… Et Shiseido a débarqué avec Eudermine et son emballage si original, si féminin. Le surnom de ce produit ? L’Eau Rouge de Shiseido. Et ça lui va tellement bien. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce produit, je vous invite à lire l’historique que dresse Shiseido sur son blog. Sachez que Shiseido relance pour son anniversaire une édition ultra limitée et collector de la réplique du flacon emblématique de 1897. Je suis très heureuse que la marque me l’ait offert : rien que ça, ça me donne envie de changer de salle de bain pour exposer fièrement ce si beau produit !

Le Beauty Cake, que je ne connaissais pas du tout est sorti au Japon en 1962. Ce produit répondait aux problématiques spécifiques des japonaises qui subissent le climat humide. Et qui dit humidité, dit souci de tenue du make-up. C’est alors que Shiseido a réalisé une prouesse technique pour l’époque en lançant son Beauty Cake, un fond de teint compact aux vertus matifiantes, que l’on applique à l’aide d’une éponge humide. Eh bien figurez-vous que ce produit est en fait l’arrière grand-père du Fond de Teint Compact Solaire Shiseido que nous connaissons aujourd’hui. (J’ai l’impression d’être Père Castor en vous racontant tant d’histoires et d’anecdotes, mais que voulez-vous, je vous raconte ce que j’ai retenu et ce qui m’a intéressée !).

Durant l’événement, j’ai aussi eu la chance de me faire maquiller par Christopher, l’adorable make-up artist de la marque. Ce n’est pas la première fois qu’il me maquillait et j’étais ravie de retrouver cette complicité. Christopher est drôle, talentueux et super sympa. Que demander de plus ?! Côté maquillage, je vous avoue que je n’avais pas envie de quelque chose de trop chargé. J’étais exténuée, j’avais besoin de reposer mes yeux et je souhaitais que ma peau respire. Bref, la mission de Christopher consistait à ne surtout pas me maquiller pour que je file en soirée, mais à me sublimer plutôt naturellement. Eh bien, autant vous dire que je suis fan du résultat !  (Pour note, vous pouvez voir ce fameux résultat sur la photo n°1 de ce post).

Et ce n’est pas tout ! Pour me détendre, j’ai aussi eu droit à un massage des mains. Moi qui ai du mal à être tactile – je déteste que des inconnus me touchent – j’ai réussi à apprécier le soin que l’on m’a prodigué. Bon, je suis un cobaye difficile car toutes les esthéticiennes / masseuses qui ont déjà essayé de me détendre y ont renoncé. Mais là, à défaut d’affirmer que j’étais totalement méga zen et transportée au firmament, je me sentais bien. Ce petit instant de bien-être a au moins eu le mérite d’enlever les petits points de pression que je ressentais dans les bras, et de me donner envie de tester un soin du corps intégral (et du dos surtout !! Ah le dos ! Je veux que quelqu’un m’ôte ces fichus noeuds !!)

Quoi qu’il en soit, je souhaite un très joyeux anniversaire à Shiseido ! Cette marque fait partie de mes marques préférées de make-up et de soin (je suis moins parfums à vrai dire). Je suis ravie d’avoir croisé le chemin de cette marque si riche, notamment grâce à Serge Lutens qui a oeuvré pour Shiseido. Pour tout vous dire, mon premier parfum d’adulte était Energizing Fragrance de Shiseido. Je crois que je n’ai jamais autant aimé un parfum. Et j’ai été très triste le jour où Shiseido a décidé d’arrêter sa production. Depuis, je n’ai trouvé aucun autre parfum Shiseido qui puisse autant me correspondre. Mais il n’empêche que le jour où ma Maman m’a offert Energizing Fragrance, je ne savais pas que je deviendrais amoureuse de la marque. Et que plusieurs années plus tard, je vivrais de formidables aventures avec elle.

Autres articles

« Avoir un blog de fille » est-il synonyme « d’être futile voire débile » ?

Irene

Axe Anarchy for her : le déodorant Axe… pour les femmes

Irene

Fond de teint Parure Pearly White de Guerlain

Irene

J’ai testé le shampooing pour chevaux. Verdict ?

Irene

5 cadeaux beauté pour la Fête des Mères (-20% inside !)

Irene

Kit Tropical Holidays de Korres : idée cadeau de Noël

Irene