natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Comment choisir son sérum ?

Choisir son sérum peut relever du parcours du combattant : chaque marque a ses références, et on a tôt fait d’être complètement perdues… Entre ceux qui proposent de sublimer la peau en deux temps trois mouvements et ceux qui assurent un résultat dans la durée, on ne sait plus où donner de la tête ! Je me suis dit qu’un petit guide pour choisir son sérum ne serait pas de refus. Bonne lecture !

Avant de choisir son sérum…

En 2021, je vous expliquais à quoi servait un sérum. Honnêtement, ça n’est pas le post de blog dont je suis la plus fière… Je souhaitais en effet interviewer une marque experte pour vous en apprendre plus et j’avais été déçue par le contenu fourni, trop promotionnel à mon goût. J’avais dû extraire certains propos, du coup le post était hyper succinct à mon goût. Bref.

Qu’est-ce qu’un sérum ? 
Un sérum sert à traiter une problématique de peau (un état de peau) particulièrement ciblée. Il n’a rien de comparable à une crème visage qui sert davantage à protéger l’épiderme tout en apportant un aspect « sympa » visuellement à sa surface. Le sérum est plutôt à envisager comme un soin intensif et traitant. Un sérum a une texture hypra légère, il est souvent très aqueux bien qu’aujourd’hui certaines références plus épaisses soient mises sur le marché.

Dans quel(s) cas appliquer un sérum ? 
Une fois que vous avez identifié une problématique de peau, vous pouvez utiliser un sérum en cure : à un changement de saison, le temps que le problème disparaisse, ou pour davantage de confort. Un sérum est généralement choisi pour cibler l’un des « problèmes » suivants : taches visage, déshydratation, manque d’éclat, etc…

A quel moment de la journée utiliser un sérum ? 
Ma réponse de Normand(e) risque de vous décevoir mais… c’est vous qui voyez ! Un sérum peut s’utiliser seul, il n’est pas forcément nécessaire de faire suivre une crème par la suite. Il peut aussi se combiner à une crème : dans ce cas-là, on applique le sérum avant la crème. On peut aussi utiliser le sérum matin et soir, ou juste le matin… ou juste le soir. Dans tous les cas, veillez à avoir la peau propre et sèche au préalable.

Choisir son sérum en fonction de sa peau

Prenons mon exemple. J’ai la peau sèche et déshydratée. Si vous suivez mon raisonnement déjà expliqué à maintes reprises ici :
     -> Peau sèche = TYPE DE PEAU (la « structure » fondamentale de ma peau
     -> Peau déshydratée = ETAT DE PEAU (son état/ses besoins à l’instant T)

Dans mon cas, je vais choisir une crème nourrissante pour ma peau sèche, que je vais combiner à un sérum hydratant pour cibler la déshydratation. Le sérum sert alors à apporter une amélioration à la problématique de peau que je rencontre actuellement.

Quelques exemples de combinaisons possibles : 
 -> Peau mixte & déshydratée = sérum hydratant + crème matifiante
-> Peau sèche avec des cicatrices = crème nourrissante & hydratante + sérum anti-             tache.
-> Peau sèche, déshydratée & terne = sérum hydratant + sérum éclat + crème hydratante & nourrissante.

Je vous encourage à vous interroger sur vos problématiques de peau. Sachez que je ne suis pas dermatologue ni même professionnel de la santé en général. Ce site a pour vocation de vous guider simplement de partager mon retour d’expérience. Si vous avez le moindre doute, je vous invite à consulter un dermatologue ou de demander conseil à votre pharmacien. Dans tous les cas, je ne suis pas habilitée à faire du cas par cas ici.

Quelques règles simples pour choisir son sérum

Un sérum est sensé être un concentré d’actifs, soit. Il est en revanche compliqué d’accéder au dosage exact d’ingrédients lorsqu’on s’amuse à analyser la composition d’un produit de beauté. Je vous invite malgré tout à décrypter le discours parfois trop publicitaire des marques afin de ne pas vous faire avoir.

Bien sûr, à chacune son éthique et sa sensibilité cosméto. Je ne souhaite pas que l’on entre dans ce débat et je vous prierais d’être cool dans les commentaires… Mais de manière générale, voici ce que je conseille :

  • Un SPF dans un sérum ne sert à rien. Appliquez un soin avec SPF intégré par-dessus si vous le souhaitez, mais dans le sérum c’est juste un argument marketing…
  • Le silicone fortement concentré dans un sérum a le don de m’agacer prodigieusement. Oui, cela donnera à la consommatrice l’illusion d’une peau parfaite et d’un produit qui fonctionne. Non, ça ne traitera rien du tout : ça cachera la misère. Et en plus, certains silicones bien occlusifs empêcheront la bonne efficacité de la crème que vous appliquerez par la suite.
  • Attention aux sérums trop concentrés en alcool et/ou en parfum : les peaux sensibles n’apprécient pas du tout…

Et là, si vous êtes allée jusqu’au bout de ce post, vous allez me demander : « quel est le meilleur sérum ? ». Je vous répondrai : « le meilleur sérum pour faire quoi ? »… Et je vous proposerai de patienter un peu. Cet article étant déjà trèèèès long, j’ai prévu une saga de posts dédiés aux sérums hydratants, boosters d’éclat, luttant contre les taches…

Tags: éclat, hydratation, peau acnéique, peau déshydratée, peau grasse, peau mixte, peau sèche, sérum, serum anti tache, sérum hydratant, soin de la peau

Autres articles

Lisse Minute Baume Cristal de Clarins : les couleurs de l’ETE 2021

Irene

#PremieresImpressions : l’Huile Visage Pur Eclat GLOW Rituals

Irene

Comment analyser la composition d’un produit de beauté ?

Irene

Mon vanity beauté pour New York City

Irene

Cosmétiques premiums : top 10 des plus chers au monde

Irene

Exposition Mademoiselle Privé Chanel : superbe !

Irene