natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Pleats Please, Issey Miyake

Pleats Please d’Issey Miyake, vous connaissez ? Si vous suivez mon blog assidument (interrogation écrite à la fin de l’année, ah ah !), vous avez certainement dû en entendre parler… Preuve en est avec ce long billet très détaillé décrivant la fragrance de la marque. C’est bien simple et je vais vous l’affirmer sans détour : depuis la sortie de Pleats Please… je ne porte quasiment plus que lui. Allez, j’avoue tout : je jongle encore un peu avec mon parfum de référence. Mais sinon, Pleats Please a envahi ma vie. Je suis devenue accro et hyper sensible à cette odeur. Alors, quand Issey Miyake m’a contactée pour représenter la marque le temps d’un shooting photo… j’ai été franchement honorée.

Incarner son propre parfum, ça n’arrive pas tous les jours. C’est plein de challenge : quelle(s) facette(s) va t-on dévoiler ? Vais-je être à la hauteur ? Bref, plein de points sur lesquels j’ai vite été rassurée par la team Issey Miyake. Plusieurs blogueuses ont été choisies pour cette séance photo. Et surprise, la deuxième blogueuse française est… Emilie ! L’une de mes meilleures amies !

Pour revenir à l’essentiel – et surtout, arrêter de parler de moi, ma vie, mon oeuvre !… Sachez que Pleats Please est avant tout une gamme développée par Issey Miyake. Sa particularité ? Un tissu au plissé parfait, un tissu tout-terrain… qui se laverait même à la machine ! Logique que nous portions donc ces fameux Pleats Please pour le shooting, n’est-ce pas ?! Si vous êtes intéressées par le côté mode de la chose, eh bien : c’est méga confortable ! Le tissu ne bouge pas, quels que soient les mouvements que l’on fait. J’ai déjà un sac Pleats Please, qui me sert quasiment presque tous les jours. Je crois que l’été prochain, j’investirai peut-être dans un short Pleats Please, comme celui que je porte sur l’une des photos ! C’est très fluide, très confortable (on ne le sent pas) et je trouve que c’est élégant et décalé !

Pleats Please, je l’assimile donc au mouvement. A la couleur, aussi : car la gamme contient beaucoup, beaucoup de très jolies teintes. Et cette explosion de couleurs me rend joyeuse, de bonne humeur. Je crois que le matin, quand je vaporise mon parfum dans le cou, c’est ce que je recherche : de la gaieté en bouteille. Et je le ressens vraiment. Si bien que les jours où j’ai oublié de mettre du parfum, je ne me sens pas totalement à l’aise. C’est étonnant non ?

Aujourd’hui, l’eau de toilette Pleats Please que je porte depuis un an environ se décline. Vous pouvez également la découvrir en version Eau de toilette. Je trouve l’ensemble plus « dame » (mais pas dans le sens péjoratif du terme). Pour moi, c’est le prolongement de l’Eau de Toilette, avec de la violette… comme s’il existait un parfum pour une étape de vie. Vous voyez ce que je veux dire ?

Je ne sais pas si tout ce que je raconte fait sens pour vous. En tout cas, j’espère que les images shootées vous projetteront à minima dans l’univers dont je vous parle, qui me plaît tellement !

Plus d’infos sur le site Issey Miyake Parfums.

Autres articles

Jolis baumes à lèvres gourmands

Irene

Madonna : un parfum pour bientôt ?

Irene

Parfum Opium Yves Saint Laurent

Irene

Mes 7 beauty péchés capitaux

Irene

La Vogue Fashion Night Out chez Chanel, Tara Jarmon et Chantal Thomass

Irene

Beauty Interview #3 : Andréa & Estelle, les secrets de beauté des Brésiliennes

Irene