natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Thalasso à Ouistreham : premier jour

Comme je vous le racontais hier et sur la fanpage de NatPerfume, je suis partie en en thalassothérapie à Ouistrehaminvitée par Thalazur – le temps d’un week-end. Après une bonne nuit réparatrice – mon Dieu, qu’est-ce qu’on dort mieux à la mer qu’à Paris ! – et un petit déjeuner livré dans ma chambre, j’ai filé à l’espace esthétique de la thalasso. (N’hésitez pas à visiter le site Thalazur de Ouistreham aussi, il y a plus de photos / infos !)

Eh oui, à 11h, j’avais rendez-vous pour un gommage du corps. Mon dernier gommage remonte au hammam que j’ai fait à Marrakech – je ne vous en ai toujours pas parlé, shame on me !. Et on peut dire que là, c’était tout l’opposé : moins énergique, plus apaisant, carrément plus doux, et totalement zen. Le gommage que l’on m’a appliqué est bio, à base de pamplemousse et de criste marine. En gros, les cristes marines s’apparentent à des sels exfoliants, c’est ça qui aide à enlever toutes les petites peaux morte. Le pamplemousse, quant à lui, vivifie la peau, la fait sentir troooooop bon et la rend aussi toute douce. Ce qui était très agréable, c’est l’alliance du produit pas trop abrasif mais qui fait tout de même bien son job et des gestes de massage. J’ai adoré les légers mouvements de palper-roulé au niveau des jambes. Elles étaient très lourdes en arrivant, elles se sentent mieux désormais. Je n’ai pas échappé au mythique et incontournable string jetable – trop grand pour moi en plus, imaginez la scène ! – mais il faut parfois avoir l’air (un peu) ridicule pour être belle !

A la fin du soin – qui dure une petite vingtaine de minutes me semble t-il, mais je peux me tromper, je n’ai pas pris soin de chronométrer et j’ai eu quelques moments d’absence tellement je me suis détendue – je me suis rincée sous la douche. L’esthéticienne m’a conseillé de ne pas forcément utiliser de savon afin de profiter au maximum des effets du pamplemousse.

40 minutes plus tard, j’avais rendez-vous pour un enveloppement d’alguesun soin bio, encore. J’ai opté pour le tout bio. Ce soin, c’est celui qui m’intriguait le plus : allais-je ressembler à un maki vivant ? Un maki thon ? 😉

Eh bien, un peu, mais pas trop. En fait, ce ne sont pas des algues à proprement parler que l’on m’a posées sur le corps. Mais une boue d’algues, enfin la texture se rapprochait plutôt de la boue que de celle des algues que l’on connait. On m’a enduite le corps de cette mixture très poisseuse et très parfumée (oui, autant vous dire que je ne sentais la marée, pas très sexy !), on m’a allongée, enturbannée dans du plastique bio à base de maïs (il est plus épais que le plastoque normal), puis dans une couverture chauffante. Ainsi saucissonnée, je n’avais plus que la tête qui dépassait. Il ne s’agissait donc pas de faire preuve de claustrophobie ou d’un truc du genre. J’ai donc inspiré bien fort, fermé les yeux, et je me suis laissée bercer par la douce musique de ma salle de soin. Et la couverture a commencé à chauffer de plus en plus….

« Mon Dieu, mais je veux hiberner ici moi !!!! Dans ce truc !!!!«

Ca, c’est ce que j’ai pensé avant de m’endormir. Oui. Littéralement. J’étais tellement bien installée, dans mon petit nid douillet, enroulée dans mes algues, que j’en oubliais l’odeur, j’en oubliais le ridicule de la situation et pof, je m’endormais. Pour me faire réveiller 20 minutes plus tard et me mettre à me rincer. Je me suis rendue compte que le temps du soin, j’avais transpiré. Normal, c’est l’objectif. Les oligo-éléments que contiennent les algues aident à éliminer les toxines du corps. Eh bien vous savez quoi ? Ca m’a fait du bien ! Déjà, ça m’a énormément détendue et ensuite, je me suis dit qu’il fallait que je mange mieux. Ca m’a donné envie de faire plus attention à moi. On verra si je tiens sur la durée, mais ça peut être un bon pari, qui de toute façon ne me fera pas de mal, bien au contraire !

Une fois rincée, j’ai foncé prendre un bain hydro-massant, à base d’eau de mer. On met des huiles essentielles dedans, pour la relaxation, et roule ma poule ! Le bain hydromassant, c’est ce que j’ai le moins aimé. C’est comme si je ne trouvais pas ma place dans cette baignoire, je glissais tout le temps. Mes pieds ne touchaient aucune paroi, n’arrivaient pas à se caler quelque part, et je me sentais un peu ballotée parmi les différents jets d’eau. Bref, je n’ai pas réussi à totalement me détendre contrairement aux deux précédents soins que j’ai adoré.

Et pourtant, c’est ce soin là, qui m’a semble t-il encore plus relaxée. Depuis que j’en suis sortie, je ne sens plus aucune tension dans mon corps, alors qu’avant c’était la catastrophe. En fait, c’est comme si les jets – plutôt puissants – suivaient les chaines musculaires de mon corps, comme si cela appuyait PILE au bon endroit. Je pense que c’est ça le principe, d’ailleurs, mais je n’ai pas posé la question. Je souffre également de problèmes circulatoires, surtout au niveau des jambes, qui font que j’ai une sempiternelle sensation de jambes loudres. C’est très désagréable. Eh bien là, depuis quelques heures, quasiment plus rien : LE PIED ! A l’heure où je vous écris, autant vous dire que je suis relaxée. Morte aussi. Morte MAIS relaxée. Bref, ko mais détendue.

Après ce bon programme, j’ai déjeuné dans le restaurant de l’hôtel. Très bon repas. Avec du poisson. Et du fromage en dessert. Et vue sur la mer. La Normande qui sommeille en moi était ra-vie ! (Oui, j’ai de la famille normande. La Normandie, c’est un peu ma vie !) Puis, j’ai foncé me balader sur la plage et dans les rues enneigées.

L’air vivifiant de la mer fait tellement de bien, vous n’avez pas idée ! Il s’est également empressé de m’achever et de me donner envie de rentrer dans ma chambre pour savourer un kiwi et un jus de pommes. Bref, ce week-end à la thalassothérapie Thalazur de Ouistreham commence vraiment, vraiment bien !

Je pense rédiger d’autres posts à ce sujet – celui-ci est peut-être un peu trop long, non ?! Comme je vous le disais hier, n’hésitez pas à poser des questions, tant que j’y suis ! C’est le meilleur endroit pour qu’on me réponde ! Bon week-end à toutes !

Autres articles

Parfum relaxant : j’ai trouvé mon bonheur !

Irene

Cosmétique de contrefaçon : comment ne pas se faire piéger

Irene

Base de maquillage hydratante Paul and Joe

Irene

Mes jolies bougies

Irene

Infidèle, mais pas totalement

Irene

Trésor de beauty addict #2 – Parfum Energizing Fragrance de Shiseido

Irene