natperfume.com
Image default
Vie Pratique

La soirée de présentation du nouveau parfum Van Cleef & Arpels

Le 23 novembre 2009, je postais sur ce blog une invitation mystérieuse. Et je vous proposais de voyager avec moi pour découvrir le nouveau parfum de la maison Van Cleef & Arpels. Pour celles qui étaient sur Twitter ce soir-là, j’ai déjà raconté énormément de choses en live. Mais je pense que ça vaut le coup d’en remettre une couche avant de vous en dire plus… et de vous faire gagner la nouveauté en question…

Un lancement presse, comment ça se passe ? Tout dépend de ce qu’il y a à lancer, mais là comme c’est un parfum exceptionnel, il fallait que la soirée le soit également. Du coup, les journalistes étaient invités au Théâtre du Châtelet, pour une découverte assez inédite du parfum. Je vous passe le tralala type champagne-salut aux gens que tu connais- salut aux gens que tu fais semblant de connaître parce que t’as une mémoire de poisson rouge – rechampagne parce que c’est quand même super bon. Mais sachez que j’ai trinqué à votre santé, je vous devais au moins ça.

Mais qu’est-ce qu’on peut bien faire au Théâtre du Châtelet, me direz-vous ? Regarder un spectacle ? Une pièce de théâtre ? Ecouter de la musique ? Oui… C’est ce que nous avons fait, mais pas comme n’importe qui. Ce soir-là, nous n’étions pas le commun des mortels. Nous étions seuls, dans le théâtre. Et nous sommes montés sur scène pour écouter jouer l’orchestre mené par le chef Spinosi.

Je crois que ce moment a été incroyable. C’est quelque chose d’indescriptible tant les émotions m’ont submergées. Ecouter un orchestre qui joue à deux mètres de toi, ça te donne une chaire de poule de dingue. Tu as encore plus l’impression de vivre la musique. Tu es là, tu ne comprends pas vraiment ce que tu fais là d’ailleurs, mais tu es transportée super loin. Et puis voir les sièges rouges du théâtre du Châtelet tout vides, ça fait un sacré effet. Le summum a été quand une cantatrice est venue nous rejoindre. C’était doux, puissant, poignant. Et tellement étonnant.  Mais sachez que les morceaux n’avaient pas été choisis à la légère : ils étaient censés nous emmener petit à petit dans l’univers du nouveau parfum Van Cleef & Arpels. Parfum que nous n’avions pas encore découvert à ce moment-là, je vous le rappelle.

Après le concert, place à la découverte du jus. Je crois que là j’ai tout bonnement été ébahie. L’odeur est enivrante. Clairement, elle me transporte loin et lorsque j’ai porté le parfum pour la première fois j’ai eu l’impression d’être unique, d’avoir de la contenance. C’est la première fois que je ressentais ça avec un parfum. Pourtant Dieu sait que j’en ai eu, des coups de coeur olfactifs ! Et puis le flacon… A lui tout seul, c’est un bijou. Au premier abord, on pourrait le trouver trop bling bling, trop massif, trop ceci, pas assez cela. Mais une fois qu’on peut le caresser, on ne veut plus s’en détacher. On veut le garder entre ses mains, le plus longtemps qui soit.

Ensuite, nous avons partagé un dîner. Je me suis régalée. Là encore j’ai trinqué à votre santé. Et puis après cette soirée d’exception, je suis rentrée chez moi, le coeur léger. Dans mon esprit, je n’étais plus à Paris. J’étais loin, loin, loin… Tellement loin. Cela ne m’était jamais arrivé d’avoir un choc olfactif (mais positif, hein), de ressentir autant de choses en sentant un mélange d’odeurs. Cela m’a tellement enchanté qu’il faut que je vous en reparle vite… En levant le mystère sur ce parfum enchanteur.

Autres articles

Naomi Watts égérie du parfum Angel de Thierry Mugler : la publicité en avant première !

Irene

Solyvia : coup de coeur pour ces cosmétiques pratiques & bio !

Irene

Love Rose & White Tubereuse by Reminiscence – 100 échantillons pour vous !

Irene

Justin Timberlake, égérie du parfum Play de Givenchy

Irene

Rouge velouté sans transfert Sephora : mon test et mon avis

Irene

Saint-Valentin : 5 idées cadeau beauté super cool à moins de 20€

Irene