natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Maquillage de contrefaçon : entre cyanure & excréments d’animaux

On va être honnête le maquillage peut être une passion onéreuse. Alors, dès qu’on a un code promo ou un bon plan (comme une vente-privée), c’est l’occasion de se faire plaisir. Mais il faut vraiment faire la différence entre une bonne affaire et une ultra-méga bonne affaire. C’est le problème du maquillage de contrefaçon.

Le maquillage de contrefaçon : qu’est ce que c’est ?

Le maquillage de contrefaçon fonctionne sur le même principe que la contrefaçon de vêtements ou d’accessoires de mode. Les entreprises imitent « le mieux possible » le produit d’origine… à l’exception du prix. Ce dernier va alors défier toute concurrence. Si vous fouillez un peu sur la toile, certains sites se spécialisent là-dedans.

Côté contrefaçon de maquillage, vous pouvez y retrouver des contrefaçons de palette Naked Urban Decay pour 1/6ème du prix affiché chez Sephora ou encore des faux produits Benefit. En un coup d’oeil, impossible de se rendre compte de la contrefaçon, tant l’emballage est similaire. Mais avez-vous pensé à ce qu’il y a à l’intérieur de ces produits contrefaits ?…

Le maquillage de contrefaçon : pourquoi on s’inquiète de sa banalisation ?

Un rapport de la police de Londres tire la sonnette d’alarme et met en évidence les ingrédients de ces cosmétiques. En Angleterre, quelques 90 millions de Livres par an sont dépensées dans des produits contrefaits : c’est la raison pour laquelle les autorités se sont penchées sur le sujet.

Par exemple, certains faux parfums contiendraient du cyanure et de l’urine humaine. Les cosmétiques tels que le mascara, l’eyeliner ou les fonds de teint ne sont pas en reste : certains produits contrefaits cachent de très nombreux ingrédients nocifs pour la santé. Parmi eux : de l’arsenic, du mercure et du plomb.

Et l’accablante vérité ne s’arrête pas là. Les contrefaçons sont souvent fabriquées dans des environnements non-aseptisés. Les autorités qui ont dirigé ce rapport ont retrouvé des traces d’excréments de rats dans les cosmétiques.

Le maquillage de contre-façon : pour conclure

Je vais finir cette article de façon simple et précise : s’il-vous-plaît, n’achetez pas de cosmétiques de contrefaçon ! Le maquillage à petits prix existe pour une raison. Pas besoin de prendre des risques inutiles avec sa santé.

Tags: benefit, composition, contrefaçon, cosmétiques, cosmétiques de contrefaçon, cyanure, maquillage de contrefaçon, sephora, urban decay

Autres articles

Jolis cadeaux pour la Saint-Valentin (et bon plan inside!)

Irene

Maquillage Ladurée : mon avis

Irene

Rituel sommeil : mes astuces pour bien dormir

Irene

Hydra24 Payot : la gamme hydratante qui fait du bien

Irene

La Bouche Rouge : le rouge à lèvres écolo & techno

Irene

Lush et ses drôles d’initiatives

Irene