natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Botanicals Fresh Care : le shampooing green de L’Oréal Paris

Botanicals Fresh Care est une toute nouvelle gamme de soins des cheveux lancée par L’Oréal Paris. Cette ligne de produits m’intrigue tant par ses promesses que par le tournant affiché par la marque. Avant de me lancer dans un test de Botanicals Fresh Care (l’événement blogueurs a lieu dans quelques jours), je me suis dit qu’une présentation s’imposait.

Ce que dit la marque de Botanicals Fresh Care

L’Oréal Paris annonce la couleur d’entrée de jeu sur son site Internet avec la description suivante : « Des ingrédients de haute qualité spécifiquement sélectionnés pour leurs propriétés bienfaisantes, distillés dans des préparations de soin respectueuses aux notes aromatiques. Pour une transformation visible et une sensorialité d’exception dans le respect de votre beauté et de votre environnement. »

La gamme se compose de quatre catégories de produits pour plaire aux différents besoins capillaires. Chaque catégorie de produits propose un ensemble de shampooing, démêlant, masque cheveux et sérum/soin dédié.

  • Geranium Remède Eclat —> pour les cheveux ternes et / ou colorés.
  • Coriandre Source de Force —> pour les cheveux fragiles.
  • Cameline Rituel Lissage —> pour les cheveux en manque de discipline.
  • Carthame Infusion Richesse —> pour les cheveux secs.

Côté packaging, nous voici dans un univers hyper chic, qui en impose vraiment dans la salle de bains. C’est sobre, vraiment très élégant et joliment travaillé. L’univers pourrait faire penser à celui de la marque de cosmétiques naturels Korres ou pourquoi pas, de très très loin, à celui de la marque Australienne Aesop. Vous l’aurez compris, le marron est donc la couleur prédominante de cette gamme qui s’agrémente de différents codes couleurs et d’ornements floraux.
Les mots employés sur l’emballage est également évocateur de jolies choses : « préparation nutritive infusée d’huile de carthame », etc…

La revendication côté composition est également intéressante : « sans parabène, sans silicone, sans colorant ».

Ce que la marque Botanicals Fresh Care n’est pas

Tous les éléments visuels et de langage employés par L’Oréal Paris laissent à penser que cette gamme pourrait être 100% naturelle. Et j’imagine que certaines consommatrices peu averties ou tête en l’air auront vite fait le raccourci « Botanicals Fresh Care = naturel, ou bio ».

Or, ça n’est pas le cas. Il suffit de se pencher sur certaines compositions de produits pour le comprendre. Prenez par exemple le cas du Shampooing Cordiandre Source de Force :

AQUA / WATER • SODIUMLAURETH SULFATE • COCO-BETAINE • LAURETH-5CARBOXYLIC ACID • COCAMIDE MEA • ISOPROPYLMYRISTATE • COCOS NUCIFERA OIL / COCONUT OIL •SODIUM CHLORIDE • SODIUM BENZOATE • SODIUMACETATE • SODIUM HYDROXIDE • PEG-60HYDROGENATED CASTOR OIL • POLYQUATERNIUM-10 •SALICYLIC ACID • LIMONENE • LINALOOL • BENZYLSALICYLATE • BENZYL ALCOHOL • ISOPROPYL ALCOHOL •GERANIOL • CORIANDRUM SATIVUM SEED OIL /CORIANDER SEED OIL • CETEARETH-60 MYRISTYL GLYCOL• CITRIC ACID • HEXYLENE GLYCOL • GLYCINE SOJA OIL /SOYBEAN OIL • PARFUM / FRAGRANCE. (F.I.L. C191080/1).

L’Oréal Paris a fait le choix de garder les SLS qui sont là pour faire mousser et apporter une dimension plaisir au produit.  Si cette histoire de shampooing sans sulfate vous intéresse, n’hésitez pas à lire mon topo à ce sujet : j’y avais expliqué les choses de façon simple.
J’applaudis cependant la volonté de L’Oréal Paris de contre-balancer l’effet souvent décrié du SLS avec du Coco-Betaine situé juste après dans la liste INCI. Il s’agit d’un tensioactif super doux et très peu moussant qui est reconnu comme un agent sans caractère irritant. Je ne connais pas la quantité de Coco-Betaine utilisée, mais j’imagine qu’elle est suffisamment dosée pour atténuer l’effet des sulfates – je poserai la question au chef de produit Botanicals Fresh Care lors de la présentation blogueurs, si ça vous intéresse.

Les puristes s’attarderont peut-être sur le Cocamide MEA, un éthanolamide d’acides gras de coco qui stabilise l’émulsion et qui aide à avoir une belle mousse de qualité. Pour ma part, j’avoue m’en moquer totalement, ça ne me dérange pas du tout.

Les silicones sont effectivement supprimés de la composition, comme l’annonce L’Oréal Paris. Ils sont ici remplacés, notamment, par des polymères qui lissent la chevelure sans la graisser ou la rendre plus lourde. Ils ont aussi la vertu d’aider à diminuer l’électricité statique, de manière à rendre la chevelure plus facile à coiffer après les soins. Là encore, tout est une histoire de conviction et de sensibilité cosmétique : les puristes diront qu’il faut absolument les bannir, tandis que les personnes plus modérées comme moi s’en contenteront largement sans tilter à ce sujet.

Dernier point, l’utilisation des huiles extraites de plantes. C’est super et on ne le dira jamais assez : ces huiles sont très efficaces sur les cheveux. Il est tout de même dommage qu’elles se trouvent assez loin dans la liste des ingrédients. Je serais très curieuse de connaître le % qu’occupent ces huiles dans la compo effective des soins Botanicals Fresh Care.

Ce que je pense de Botanicals Fresh Care avant test

Ce décryptage de Botanicals Fresh Care ne m’a absolument pas freinée. Je bosse dans l’univers de la cosmétiques depuis 10 ans, je pense être une consommatrice avertie et lorsque je me tourne vers un produit c’est en pleine conscience. Pour moi, aucune déception sur le fait que Botanicals Fresh Care ne soit pas bio ou 100% naturel : la marque ne l’a jamais affirmé. Bien sûr, il y a les éléments implicites, la « couche de vernis ». Mais encore une fois : libre à vous de la gratter, ou pas.

Je reste convaincue que L’Oréal Paris a ENFIN fait un beau pas en cherchant à proposer une alternative plus respectueuse des cheveux et aussi de l’environnement – il me semble que les emballages sont biodégradables.
Evidemment, ça n’est pas totalement parfait mais je pense que le contexte est encore un poil compliqué en la matière. Je suis convaincue, par exemple, que les consommatrices L’Oréal Paris sont difficiles à convaincre : leur enlever tous les agents moussants d’un coup ? Elles le prendraient hyper mal, en fait… Commencer à leur proposer quelque chose d’un peu plus « responsable » ? C’est peut-être poser la première pierre pour L’Oréal Paris, tester les choses, proposer à ses consommatrices de se poser des questions, creuser le sujet…

En tout cas, j’accueille cette nouvelle gamme à bras grands ouverts. Car je fais partie de ces femmes qui ne parviennent pas à passer au shampooing bio ou naturel à 100%. Personnellement, j’ai encore besoin de cette couche de sensorialité pour me faire plaisir avec un shampooing. Je trouverais ça carrément parfait pour moi si les SLS n’étaient plus là – je fais des lissages brésiliens, les SLS sont prohibés pour mieux faire tenir le lissage. Mais encore une fois, je ne suis pas moi-même un exemple de naturalité cosméto : le lissage brésilien est tout sauf naturel, hein…

Bref, Botanicals Fresh Care est un nouveau venu sur la planète cheveux grand public. J’espère que les consommateurs et consommatrices sauront lui réserver un bel accueil pour que L’Oréal Paris puisse continuer à aller plus loin dans ce type de parti-pris.
Le rendez-vous est pris de mon côté pour essayer cette nouvelle gamme et vous donner mon avis. D’après ce que j’ai pu voir ça et là sur le web, les produits ont une dimension « plaisir » très intéressante. J’ai hâte de m’y mettre !

Tags: après-shampooing, botanicals fresh care, cheveux, coiffure, l’oreal, l’oreal paris, shampoing, shampooing, soin des cheveux

Autres articles

Produits terminés #1 : Nivea, Leonor Greyl, L’Occitane…

Irene

c : est-ce vraiment magique ?

Irene

#WANTED – Voici le soin exfoliant numéro 1 au Japon

Irene

Nouveauté parfum : L.12.12 de Lacoste pour mec cool

Irene

News de la semaine #9

Irene

Le maquillage Tom Ford est dispo chez Sephora

Irene