natperfume.com
Image default
Vie Pratique

Justin Timberlake – Play – parfum – Givenchy – et moi et moi et moi…

Quel titre, n’est-ce pas ? Figurez-vous que j’ai été incapable de trouver mieux puisque c’est tout simplement ce à quoi j’ai pensé lorsqu’on m’a conviée au lancement du nouveau parfum de Givenchy.

Souvenez-vous, je vous en parlais dans cette news beauté : Justin Timberlake allait être l’égérie du nouveau parfum Play de Givenchy. Pour une bonne nouvelle, c’était sacrément une bonne nouvelle.

Alors, bien évidemment, lorsque j’ai ouvert le mail d’invitation, mon sang n’a fait qu’un tour… Et je me suis laissée aller à la rêverie…

Et quel songe !

7h… Mon réveil sonne. Je me réveille en sursaut : Today is the famous D DAY !!!!! Oui, je sais, je parle English : mais c’est normal, j’improve my accent tout ça tout ça, pour dans quelques heures. J’me chauffe la voix, quoi.

7h30… Après avoir vidé le ballon d’eau chaude – on n’est jamais trop propre – mon air dubitatif et moi nous trainons tant bien que mal vers le point stratégique de la matinée, j’ai nommé le dressing. Que porter ? Un joli petit tailleur so chic ? Mmmmh, trop BCBG. Quid de ma robe bustier Tara Jarmon ? Avec un serre tête Viktor & Rolf, ça serait joli, non ? Hmmm, trop guindé. And what about une jupe, un chemisier et des jolis escarpins ? Ah, pas mal : j’ai de jolies jambes. Il est peut-être sensible au charme des cuisses de grenouille, euh des gambettes françaises, pardon !

7h55… Aaaah mais attendez… Ce jean là, mon jean fétiche… Avec un haut sympa… Ah ouais. Je suis sûre que c’est mieux : il aime les filles décontractées, j’en suis per-su-a-dée. Au pire (ou au mieux, tout dépend de quel point de vue nous nous plaçons), ça le titillera : il se dira « mais qui est-elle pour ne pas se mettre sur son 31 le jour de ma venue in France ? ». On tient le bon bout là, je le sens. Tenue décontractée accordée.

8h15… Phase maquillage. Ne perds pas tes moyens, ma fille. Aie le meilleur coup de pinceau qui soit, Queen B. Notez qu’on se motive comme on peut, hein ! Bon. Travaillons le teint. Fond de teint. Anti-cerne. Touche Eclat. Terracota. Blush. Jusque là, everything is ok comme dirait l’autre.

8h25… Et les yeux. Les yeux ? J’en fais quoi ? Je fais comment ? Smoky eye ? Charbonneux revisité ? Nude ? Couleurs acidulées ? Ah ah, that’s the question, n’est-ce pas ? Surtout, ne pas ressembler à Cameron (Diaz) – bah oui quoi, on a une haute estime de soi ou pas – ça pourrait réveiller de douloureux souvenirs. Misons sur un truc qui n’irait pas à une blonde, alors. Ah oui, là encore, j’ai des idées lumineuses, chaque jour je m’étonne.

8h30… Smoky eye revisité. C’est parti.

9h… C’est fini. J’ai des yeux de braise : il ne pourra point me résister, j’en suis persuadée.

9h10… Quid des lèvres ?

9h15… Pas de gloss, ça colle. Les mecs n’aiment pas ça.

9h25… Du nude.

9h45… J’aime mes lèvres. Si j’étais lui, je m’embrasserais. Enfin, je veux dire : si j’étais lui, j’embrasserais NatPerfume. Il ne s’embrasserait pas lui-même. Enfin, vous avez saisi l’idée quoi.

10h… Bon, bah c’est bon. I’m ready to goooooo !

La suite de mes aventures, dans quelques semaines, bien entendu… Mais je mets ma main à couper que Justiiiiiiiiiiiin ne sera point là. Snif.

Autres articles

Axe Anarchy for her : le déodorant Axe… pour les femmes

Irene

Mon vanity beauté pour une nuit au Plaza Athénée

Irene

Fenty Beauty by Rihanna : la marque de makeup arrive chez Sephora

Irene

Être bourrée et pas trop moche

Irene

Ca va les chevilles ?!

Irene

Peau allergique : quels gestes beauté adopter ?

Irene